L'instruction est suspendue à Saint-Brais

Après plus d'un an et demi d'investigation, aucun élément n'a permis d'identifier le ou les ...
L'instruction est suspendue à Saint-Brais

Après plus d'un an et demi d'investigation, aucun élément n'a permis d'identifier le ou les auteurs de l'incendie du parc éolien de Saint-Brais

 En octobre 2016, un incendie volontaire avait mis le parc éolien de Saint-Brais hors d'usage. (photo: archives)

L’affaire de l’incendie du parc éolien de Saint-Brais est suspendue faute de pistes. Après plus d’un an, l’enquête et les analyses n’ont pas permis d’identifier le ou les auteurs du délit. L’affaire est donc au point mort à moins que de nouveaux éléments viennent s'ajouter au dossier.

Les faits remontent à l’automne 2016. Une ou plusieurs personnes avaient mis le feu à la station électrique du parc éolien de Saint-Brais. Celui-ci, souvent critiqué pour sa proximité avec les habitations, a été mis hors d’usage pendant plusieurs semaines.

Aujourd’hui, après plus d’un an d’investigation, aucun élément ne permet d’identifier le ou les auteurs du délit, selon le Ministère public. Geneviève Bugnon, la procureure en charge du dossier, nous a indiqué que l’instruction a par conséquent été suspendue le 1er  février. La magistrate nous a encore précisé que ce genre de cas de figure est fréquent lors d’incendies. Elle précise toutefois que l’affaire n’est pas classée, et que si de nouveaux éléments étaient mis au jour, l’instruction pourrait reprendre rapidement. /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus