Les enseignants disent non aux retenues salariales injustes

Une pétition contre les retenues de 15% sur les salaires des étudiants de la HEP-BEJUNE a été ...
Les enseignants disent non aux retenues salariales injustes

Une pétition contre les retenues de 15% sur les salaires des étudiants de la HEP-BEJUNE a été lancée le 6 mars par l’intersyndicale des enseignants BEJUNE

Images d'archives Images d'archives

L’Intersyndicale des enseignants BEJUNE a lancé le 6 mars une pétition pour lutter contre les retenues de 15 % sur les salaires des étudiants de la HEP-BEJUNE. Ces prélèvements concernent les futurs instituteurs en 3ème année de formation qui effectuent des remplacements dans les écoles primaires. Au total, ces retenues correspondent à environ 120'000 francs, si on se base sur les chiffres de 2016. Une somme destinée à couvrir les frais administratifs de la Haute école pédagogique. Une démarche injustifiée, selon Pierre Graber. Le président de l'Intersyndicale des enseignants BEJUNE estime que la facturation est inadéquate. Ces frais doivent revenir à la charge des cantons, les bénéficiaires des remplacements effectués par les étudiants. 

La pétition a déjà dépassé l’objectif que s’était fixé l’Intersyndicale des enseignants BEJUNE avec 750 signatures. Un resultat réjouissant qui laisse cependant apparaitre une certaine inquiétude. Selon Pierre Graber, les personnes directement concernées, étudiants, professeurs ou employés de l'HEP, ont choisit de ne pas faire apparaître leur signature publiquement. La pétition sera déposée courant avril auprès du comité stratégique de la HEP-BEJUNE.
/eso


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus