L’UDC JB réagit au présumé tourisme électoral

Les derniers rebondissements suite au vote du 18 juin concernant le registre électoral suscitent ...
L’UDC JB réagit au présumé tourisme électoral

Les derniers rebondissements suite au vote du 18 juin concernant le registre électoral suscitent des réactions. Trois députés de l’UDC JB ont déposé des interpellations au Grand Conseil

Trois élus de l’UDC du Jura bernois questionnent le gouvernement bernois au sujet d’un mouvement démographique qui serait lié au vote du 18 juin à Moutier. Anne-Caroline Graber a déposé une interpellation au Grand Conseil lundi. Elle souligne que selon des articles parus dans la presse, plusieurs dizaines de personnes auraient déposé leurs papiers à Moutier avant le scrutin communaliste, pour les retirer peu après. La députée de La Neuveville demande notamment si des études ont déjà été menées sur les mouvements de population de Moutier, et quelles suites le Conseil-exécutif pense donner si un tourisme électoral est avéré. Anne-Caroline Graber a aussi déposé une question écrite sur le sujet ce lundi.

De son côté, Etienne Klopfenstein a déposé une interpellation intitulée « Registre électoral de Moutier : y a-t-il eu cachotteries, manipulations et complaisance ? ». Il demande par exemple si déposer ses papiers dans une commune pour y voter sans avoir l’intention d’y résider est une infraction pénale, ou encore si des contrôles de l’administration communale de Moutier ont été menés.

Enfin, Roland Benoit a déposé une interpellation avec pour titre : « Le fils du président du bureau de vote a-t-il fictivement élu domicile à Moutier pour le vote du 18 juin 2017 ? ». Il y fait référence à un article du journal alémanique « Der Bund » de ce lundi, qui affirme que le fils du président du bureau de vote a déplacé ses papiers à Moutier pour quelques mois l’année dernière. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus