Les exportations horlogères toujours en verve

L'horlogerie suisse a toujours le vent en poupe à l'étranger. Le secteur a exporté pour 1,7 ...
Les exportations horlogères toujours en verve

L'horlogerie suisse a toujours la cote à l'étranger, comme en témoignent les importantes exportations du mois de février

 L'exportation horlogère se porte bien.

L'horlogerie suisse a toujours le vent en poupe à l'étranger. Le secteur a exporté pour 1,7 milliard de francs en février, soit 12,9% de plus que pour la même période de l'an dernier.

« La forte hausse affichée en janvier (+12,6% à 1,6 milliard) a été confirmée - et même dépassée - en février », a écrit mardi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) dans son commentaire mensuel.

Les principaux marchés ont connu une forte hausse, à commencer par Hong Kong (+35,7%) et les Etats-Unis (+26,3%). Les deux principaux débouchés de l'horlogerie helvétique ont connu leur plus forte progression mensuelle en six ans, a noté la FH.

Autre marché important, la Chine s'est aussi ruée sur les montres suisses (+21,7%). Cela s'est moins bien passé au Royaume-Uni (-16,8%) ou en Italie (-13%), où des reculs ont été constatés.

Par segments de prix, tous les types de montres ont affiché des hausses en février. Une augmentation particulière notable pour les garde-temps de 500 et 3000 francs, dont la valeur des exportations a bondi de 19,3% en février. /ATS+mle

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus