Cagnottes du Chalet: Pierre Chételat blanchi par la justice

 Pierre Chételat est libéré des accusations qui pesaient contre lui.

La plainte pénale contre Pierre Chételat est classée. Dans une ordonnance datée du 13 novembre 2014, le Ministère public jurassien a décidé de classer la procédure instruite contre le conseiller de ville PLR de Delémont. Ce dernier est libéré des accusations d’abus de confiance et de gestion déloyale dans l’affaire des cagnottes du bar Le Chalet à Courrendlin.

La procureure Séverine Stalder rappelle notamment que le prévenu « a toujours intégralement remboursé les membres de la cagnotte et était en mesure de le faire en tout temps » et qu’aucun détournement d’argent n’a été constaté. Les pièces justificatives nécessaires ont toutes été fournies. Reste que Pierre Chételat a « fait preuve de dilettantisme dans la tenue des comptes », en plaçant l’argent des cagnotteurs sur son compte personnel. Mais étant donné qu’il n’a jamais voulu léser quiconque, la justice a décidé de classer l’infraction de gestion déloyale.

Les frais de procédure sont laissés à la charge de l’Etat. Toutefois le prévenu ne se verra pas allouer d’indemnité pour tort moral mais uniquement pour ses frais de défense ; la procureure estime qu’en tardant à remettre les comptes de l’association en 2012, et en plaçant l’argent sur son compte personnel, Pierre Chételat a permis que sa sincérité et sa diligence dans sa gestion des comptes puissent être remises en doute. /gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus