Moutier : recours contre la préfète du Jura bernois

Des citoyens de Moutier font recours contre la Préfète du Jura bernois. Ils accusent la magistrate ...
Moutier : recours contre la préfète du Jura bernois

Des citoyens de Moutier font recours contre la Préfète du Jura bernois. Ils accusent la magistrate de déni de justice

Stéphanie Niederhauser, préfète du Jura bernois, fait l'objet d'un nouveau recours dans le cadre du vote sur l'appartenance cantonale de Moutier. (Photo: archives) Stéphanie Niederhauser, préfète du Jura bernois, fait l'objet d'un nouveau recours dans le cadre du vote sur l'appartenance cantonale de Moutier. (Photo: archives)

Des citoyens de Moutier font recours contre la Préfète du Jura bernois. Dans un courrier adressé au Tribunal administratif du canton de Berne qui nous a été transmis vendredi matin, ils accusent la magistrate de déni de justice.

 

C’est avant tout le silence de la préfète Stéphanie Niederhauser qui interpelle les recourants. Ils s’étonnent de voir que 10 mois après le vote du 18 juin sur l’appartenance cantonale de Moutier, la préfète n’a toujours pas statué sur les recours pendants concernant ce scrutin, et « qu’aucune information n’est donnée pour justifier une attente si longue ».

 

Selon les trois signataires, le manque de communication retarde clairement le processus mis en place par les cantons de Berne et du Jura pour régler le transfert de Moutier. Ce silence serait aussi à l’origine de tensions anormalement élevées au sein de la ville et dans ses institutions, notamment au Conseil de ville. Les recourants estiment également que le retard pris dans ce dossier impacte leurs droits civiques actuels et futurs, puisqu’ils dépendent directement du sort institutionnel de la ville de Moutier.

 

Les auteurs demandent donc au Tribunal administratif bernois d’admettre leur recours et d’ordonner à la préfète du Jura bernois de rendre une décision dans les plus brefs délais concernant les recours pendants. Ils vont même plus loin en demandant, à titre subsidiaire, que le Tribunal administratif bernois statue sur ces recours, en lieu et place de Stéphanie Niederhauser, ceci « dans un souci d’économie de procédure ». /ast


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus