Moutier : le Conseil de ville retrouve son calme

Les discussions sont restées sereines lundi soir lors du Conseil de ville de Moutier. Tous ...
Moutier : le Conseil de ville retrouve son calme

Les discussions sont restées sereines lundi soir lors du Conseil de ville de Moutier. Tous les points à l’ordre du jour ont été acceptés

La séance du Conseil de ville s'est déroulée dans le calme lundi soir à Moutier La séance du Conseil de ville s'est déroulée dans le calme lundi soir à Moutier

  Conseil de ville apaisé lundi soir à Moutier. Après une séance très animée et parfois virulente en février, le législatif a retrouvé son calme et n’a pas donné lieu à des coups d’éclats. Il a notamment été question de finances avec la présentation du rapport du Conseil municipal relatif à la planification financière 2017-2022, une planification qui prévoit un déficit dès la fin de l’année prochaine. Les pertes devraient atteindre 8 millions de francs d’ici 4 ans. Le sujet n’a pas suscité de grands débats.

 

Une planification pessimiste

Le conseiller municipal en charge des finances, Marc Tobler, a tout d’abord rappelé qu’une telle planification est toujours la plus pessimiste possible. Il a ensuite placé les conseillers de ville face à leurs responsabilités en leur rappelant qu’ils devraient avoir le courage de faire des coupes et d’éventuellement supprimer des prestations qui ne sont pas obligatoires. Les groupes PSA et RPJ se sont tous deux dits conscients de la nécessité de prendre des mesures, mais ont aussi appelé à une certaine retenue. Pour eux, il est important de continuer à investir et à soutenir le sport et la culture, notamment. La droite, elle, n’a pas commenté ce rapport. Les discussions seront sans doute plus animées lorsqu’il sera question de valider le budget.

Sécurité des écoles à améliorer

 

Concernant les autres points à l’ordre du jour, ils ont tous été acceptés, notamment deux motions qui visent à améliorer la sécurité aux abords des écoles du Clos et de Chantemerle et à réintroduire des patrouilleurs scolaires.

L'avenir de la prison en question

 

En fin de séance, une question a été posée concernant l’avenir de la prison de Moutier. Des bruits couraient selon lesquels elle pourrait être transformée en centre de requérant d’asile. Le maire, Marcel Winistoerfer, a confirmé que des études sont en cours. Le conseiller municipal Jean-Jacques Clémençon, qui est aussi directeur de l’établissement a quant à lui précisé qu’il n’était pas question de le transformer en centre de requérant, mais de le spécialiser. La prison accueillerait plus de personnes en détention administrative avant leur expulsion hors de Suisse. La détention avant jugement serait maintenue et le fonctionnement de l’établissement ne changerait pas. Le canton de Berne devrait prochainement communiquer à ce propos.


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus