5,3 millions pour l’entretien du réseau radio Polycom

La Commission de la sécurité (CSéc) propose au Grand Conseil d’accepter un crédit annuel maximal ...
5,3 millions pour l’entretien du réseau radio Polycom

La Commission de la sécurité (CSéc) propose au Grand Conseil d’accepter un crédit annuel maximal de 5,3 millions de francs pour l’exploitation et l’entretien du réseau radio de sécurité Polycom

Image d'illustration. Image d'illustration.

Le réseau radio national des autorités et des organismes chargés du sauvetage et de la sécurité (Polycom) devrait obtenir un nouveau crédit. La Commission de la sécurité (CSéc) a proposé au Grand Conseil de lui accorder 5,3 millions de francs pour son exploitation et son entretien annuel.

Polycom permet le contact radio notamment entre la police, les sapeurs-pompiers, les services sanitaires d'urgence, les gardes-frontières, la protection civile et les utilisateurs d'infrastructures critiques. La CSéc est d’avis que Berne ne peut pas se passer de ce réseau. Par 11 voix contre 1 et 5 abstentions, elle a donc recommandé d’approuver un crédit maximal de 26,5 millions de francs pour la période de 2019 à 2023.

La commission s’est toutefois inquiétée du coût élevé de Polycom et de la position de monopole du fournisseur. Elle note que le canton peut difficilement exercer son influence, parce que le système de sécurité est géré et coordonné par la Confédération. La commission espère qu’une meilleure solution pourra être trouvée d’ici 2030.

Par ailleurs, dans un autre dossier, la CSéc a proposé à l’unanimité au Grand Conseil d’approuver les comptes annuels 2017 du Fonds de loterie et du Fonds du sport. Le Fonds de loterie a dégagé en fin d’année un avoir net de 43,74 millions de francs. Quant au Fonds du sport, il atteint la somme de 33,14 millions de francs. /comm+jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus