Toujours plus de patients à la Clinique Le Noirmont

La Clinique Le Noirmont poursuit son élan : davantage de patients, une prise en charge multidisciplinaire ...
Toujours plus de patients à la Clinique Le Noirmont

La Clinique Le Noirmont poursuit son élan : davantage de patients, une prise en charge multidisciplinaire intensifiée et des espaces repensés. L’établissement a fait son bilan 2017 vendredi, lors de son assemblée générale

La Clinique Le Noirmont La Clinique Le Noirmont

La Clinique Le Noirmont est en forme : l’établissement de référence nationale en réadaptation cardiovasculaire, psychosomatique et musculo-squelettique a tenu son assemblée générale vendredi matin et a révélé ses résultats pour 2017. Et c’est une année record en termes d’admissions de patients : 82,3 personnes ont été en moyenne soignées chaque jour à la clinique, contre 79,2 en 2016. Des chiffres qui peuvent s’expliquer par l’affluence de patients de divers cantons : 34% d’entre eux proviennent de Neuchâtel, presque autant sont du Jura bernois, contre seulement 19% de Jurassiens. Ils sont également 7% à venir de cantons alémaniques de la Suisse du Nord-Ouest, comme Bâle-Ville, Bâle-Campagne, ou encore Soleure.

 

Prise en charge multidisciplinaire

« Les besoins des patients augmentent », selon Martin Zuber, directeur de la Clinique Le Noirmont. En cause, selon lui : l’âge et les problèmes de santé qui vont en se multipliant. Pour l’établissement, il était donc important d’intensifier la prise en charge multidisciplinaire : « Si un patient pris en charge pour des problèmes cardiaques ressent des troubles psychosomatiques, il pourra être pris en charge par un psychologue ou un psychiatre. Et inversement ! », explique Martin Zuber. 
 

Deux nouveaux médecins-chefs

Du côté du personnel, la Clinique Le Noirmont a fait part d’un changement au niveau de la direction médicale. Dès le 1er juin, c’est le Docteur Christoph Kaufmann qui deviendra médecin-chef pour la réadaptation cardiovasculaire, à la suite du départ du docteur Markus Noveanu.
Quant au Docteur Matthias Paul, il remplacera le Docteur Eric Gobin à la tête de la réadaptation musculo-squelettique.

Les bâtiments évolueront eux aussi : une extension est prévue pour la fin 2018. Elle permettra la création de deux grandes salles pour des activités thérapeutiques. /comm+cto

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus