Bienne-Seeland : les métiers techniques en tête de la formation professionnelle

La région Bienne-Seeland peut se targuer d’être une région technique. 175 apprentis ont été ...
Bienne-Seeland : les métiers techniques en tête de la formation professionnelle

La région Bienne-Seeland peut se targuer d’être une région technique. 175 apprentis ont été formés l’an dernier dans la branche. Un chiffre supérieur à la moyenne cantonale

La part d'apprentis dans le domaine technique est supérieur de 3,4 points dans la région à la moyenne cantonale sur la période 2014-2017. La part d'apprentis dans le domaine technique est supérieur de 3,4 points dans la région à la moyenne cantonale sur la période 2014-2017.

Dans la région Bienne-Seeland, 175 apprentis ont été formés dans le groupe de métiers « construction de machine et métallurgie ». De quoi renforcer le statut de région technique.

Ce constat et bien d’autres figurent dans les résultats de l’analyse de la formation professionnelle. Il s’agit d’une étude quantitative menée en automne 2017 sur la situation de la formation professionnelle. Elle a été financée par la Chambre économique Bienne-Seeland et l’association seeland.biel/bienne. Pour Madeleine Deckert présidente du groupe de travail de travail pour la formation, il est important d’avoir une base solide avec des recommandations pour prendre des mesures adéquates à l’avenir.


Faible nombre d’apprentis dans la région Bienne-Seeland


En comparaison avec d’autres régions du canton, Bienne-Seeland arrive en queue de classement avec la plus faible proportion du nombre d’apprentis. Seuls 2,6% y effectuent un apprentissage contre 4,9% dans le Jura bernois qui affiche le taux le plus élevé. Il en va de même avec le nombre de contrats d’apprentissage en proportion aux places de travail, avec 4,8% à Bienne-Seeland contre 9% dans le Jura bernois. Dans le but d’améliorer cette situation, des initiatives ont été prises pour soutenir les entreprises formatrices.

 

Le métier d’informaticien ne séduit pas


L’analyse a démontré que le métier d’informaticien ne figure jamais dans le top 20 des métiers exercés dans la région de Bienne-Seeland, alors qu’il s’agit d’une profession qui a la cote ailleurs en Suisse. Une étude qualitative en cours dévoilera les causes de ce résultat.

 

Evolution du métier d’employé de commerce


A l’inverse, le métier d’employé de commerce est le 2e métier favori dans la région Bienne-Seeland. Actuellement en tête des apprentissages en Suisse, il subira de profondes transformations à l’avenir, notamment à cause de la digitalisation.


Offres vacantes dans le domaine de la santé


L’étude montre encore que la formation d’assistants socio-éducatifs ou dans le domaine de la santé font partie des métiers les plus choisis bien qu’ils comptent de nombreux postes vacants. Une situation qui s’explique en partie en raison de la quantité importante d’offres en allemand et qui poussent par conséquent de nombreux jeunes à se tourner vers d’autres régions. D’après Madeleine Deckert, ces réflexions seront approfondies. « Nous souhaitons par exemples simplifier la présentation de tous les chemins possibles menant à la formation professionnelle. » /anl

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes