Le paddock a pris place sur l’Esplanade

Le projet « Texas » a été inauguré jeudi à Bienne. L’œuvre d’art du collectif Haus am Gern ...
Le paddock a pris place sur l’Esplanade

Le projet « Texas » a été inauguré jeudi à Bienne. L’œuvre d’art du collectif Haus am Gern a été largement contestée et sa construction a été retardée par les oppositions

L'inauguration de « Texas » s'est déroulée en présence de nombreux représentants de la scène artistique biennoise L'inauguration de « Texas » s'est déroulée en présence de nombreux représentants de la scène artistique biennoise

Après de nombreux rebondissements, le paddock a finalement vu le jour à Bienne. L’œuvre d’art, intitulée « Texas » , a été inaugurée jeudi sur l’Esplanade, en présence de nombreux représentants de la scène artistique biennoise. Ce projet est le fruit du collectif biennois Haus am Gern, lauréat du concours lancé il y a deux ans par la société Parking SA, afin d’occuper l’espace vide à la suite de la construction du parking sous-terrain.

Jugé inutile, trop cher, élitiste et provocateur, le projet a suscité de vives critiques dès ses prémices. Sa construction a d’ailleurs été retardée d’une année en raison des oppositions. Celles-ci ont finalement été rejetées par la Préfecture et le projet a pu aller de l’avant. Si l’œuvre est aujourd’hui devenue réalité, les critiques n’en sont pas moins présentes. Rudolf Steiner, l’un des deux membres du collectif espère que les Biennois, qui sont encore réticents, changent d’avis.

De son côté, la conseillère municipale et présidente de Parking SA, Silvia Steidle parle d’une œuvre extrêmement moderne, qui représente bien la problématique de l’occupation de l’espace. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus