Ecole des Prés-de-Cortébert : des rénovations pour un établissement particulier

L’école des Prés-de-Cortébert doit être rénovée. Ouverte en 1982, elle réunit chaque année ...
Ecole des Prés-de-Cortébert : des rénovations pour un établissement particulier

L’école des Prés-de-Cortébert doit être rénovée. Ouverte en 1982, elle réunit chaque année environ une vingtaine d’élèves venant de huit communes différentes qui se répartissent de 3H à 11H. Le montant total de la facture se monte à 385'000 francs

Angel Marcos est enseignant et directeur de l'école des Prés-de-Cortébert. Dans sa classe sont réunis des élèves de 3H à 11H Angel Marcos est enseignant et directeur de l'école des Prés-de-Cortébert. Dans sa classe sont réunis des élèves de 3H à 11H

Ouverte en 1982, l’école des Prés-de-Cortébert doit être rénovée. Jusqu’ici, cet établissement scolaire qui accueille chaque année environ une vingtaine d’élèves des niveaux 3H à 11H venus de huit communes différentes, n’avait jamais été la cible de gros travaux. Mais selon le président de la commission scolaire Ueli Ledermann, l’isolation des murs et de la toiture n’est plus optimale et doit être refaite. Des panneaux photovoltaïques vont également être posés. Au total, la facture se monte à 385'000 francs.


Huit communes

Mais pour réaliser un tel chantier, il faut auparavant obtenir l’aval des autorités politiques. Et la particularité de cette école fait que plusieurs assemblées communales doivent se prononcer pour accorder des crédits dont les montants sont déterminés en fonction du nombre de bâtiments sur le territoire de l’école et du nombre d’élèves. Si Corgémont, Cormoret et Sonceboz-Sombeval ont déjà donné leur feu vert, Courtelary, Cortébert, Orvin, Nods et Plateau-de-Diesse doivent prochainement se prononcer.

 

Fonctionnement unique

L’école des Prés-de-Cortébert, située à 1140 m d’altitude, est unique dans la région, puisqu’elle mélange non seulement des élèves venus de différentes localités, mais également de différents niveaux. Selon son directeur qui est aussi enseignant Angel Marcos, il n’existe pas un autre établissement semblable dans la région. Nous nous sommes donc rendus dans cet établissement pour observer son fonctionnement. Le reportage est à retrouver ci-dessous. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus