Après Eleanor, le Jura bernois fait le ménage

Les dégâts causés dans les forêts par le passage de la tempête Eleanor en janvier sont quasiment ...
Après Eleanor, le Jura bernois fait le ménage

Les dégâts causés dans les forêts par le passage de la tempête Eleanor en janvier sont quasiment résorbés. Dans le Jura bernois, 95% du bois couché par les intempéries a été évacué

Le passage de la tempête Eleanor a causé quelques dégâts dans la région Le passage de la tempête Eleanor a causé quelques dégâts dans la région

Les dégâts causés par la tempête Eleanor ne sont bientôt plus qu’un mauvais souvenir dans la région. Six mois après les intempéries qui ont frappé la Suisse, l’Office bernois des forêts a fait un point sur la situation mercredi. Dans le Jura bernois, 95% du bois touché a déjà pu être évacué. Les travaux de déblaiement ont été réalisés le plus rapidement possible, notamment pour prévenir la prolifération des bostryches, un insecte qui s’attaque aux arbres fragilisés.

Avec 20'000 mètres cubes de bois couché, le Jura bernois a été relativement épargné par rapport à d’autres régions selon le chef de la division forestière du Jura bernois, Rénald Queloz. L’image générale de la forêt n’a par ailleurs pas été changée.

 

Le marché des résineux est saturé


Selon la Direction bernoise de l’économie publique, le marché a plutôt bien absorbé le chablis et l’industrie nationale du bois dispose maintenant de bois rond pour plusieurs mois. Rénald Queloz précise que si les propriétaires ont pu vendre leur bois facilement jusqu’au mois d’avril, le marché du résineux est à présent saturé. L’Office des forêts recommande donc de décaler les coupes de la saison, qui commencent habituellement en août. La situation pour le bois de feuillus est en revanche normale.

 

 

80 à 90% du bois a été déblayé


Au niveau cantonal, les travaux de déblaiement ont aussi bien avancés. Après le passage des intempéries en début d’année, 470'000 m3 de bois ont été couché. En février, le Conseil-exécutif a approuvé un crédit de 7,2 millions de francs pour remettre les forêts en état. A l’heure actuelle, entre 80 et 90% du bois a été déblayé, un peu moins dans les Alpes où les travaux ont été retardés par la neige. /mdu


 

Actualités suivantes