Moutier-Prévôté consterné par les propos du Conseil municipal

Le groupe antiséparatiste Moutier-Prévôté a réagi vendredi aux propos du Conseil municipal ...
Moutier-Prévôté consterné par les propos du Conseil municipal

Le groupe antiséparatiste Moutier-Prévôté a réagi vendredi aux propos du Conseil municipal de Moutier. Ce dernier avait condamné les dires du vice-chancelier bernois Michel Walthert

 (Image: archives). (Image: archives).

Il n’y a pas lieu de donner des leçons de démocratie dénonce Moutier-Prévôté. Le groupe s’est dit sidéré et consterné par les propos tenus par le Conseil municipal de Moutier au sujet du vice-chancelier du canton de Berne, Michel Walthert. Ce dernier avait affirmé que des dérapages avaient bel et bien eu lieu à Moutier dans le cadre de la votation du 18 juin 2017. Dans l’enchaînement, le Conseil municipal avait condamné ces propos, rappelant notamment le devoir de réserve attendu d’un responsable de l’administration.


Pour Moutier-Prévôté, cette position est innappropriée. Dans un communiqué transmis vendredi, le comité note que le Conseil municipal « serait bien avisé de s’imposer à lui-même un scrupuleux devoir de réserve » avant de vouloir donner des leçons à la Chancellerie cantonale.

Moutier-Prévôté argumente en expliquant que l’exécutif prévôtois « n’hésite pas, pour sa part, à commenter toute étape de la procédure administrative et à clamer urbi et orbi que les recours seraient indigents et sans fondement ».


Moutier-Prévôté évoquent par ailleurs le fait que que les autorités prévôtoises ont refusé de transmettre le registre des électeurs à la Chancellerie bernoise, contrairement à ce qui avait été convenu dans les arrêtés démocratiques pris en prévision de la votation du vote du 18 juin.  Ils indiquent aussi que des motions urgentes déposées au Conseil de ville par les opposants au départ de Moutier dans le Jura n'ont pas été traitées dans les délais. /comm+jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus