L’industrie doit anticiper un ralentissement conjoncturel

La Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP) a présenté les résultats de son baromètre ...
L’industrie doit anticiper un ralentissement conjoncturel

La Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP) a présenté les résultats de son baromètre industriel pour le troisième trimestre de cette année. Le rythme de croisière est atteint et il faut anticiper un ralentissement conjoncturel a indiqué la CEP

Patrick Linder, le directeur de la Chambre d'économie publique du Jura bernois (CEP). Patrick Linder, le directeur de la Chambre d'économie publique du Jura bernois (CEP).

L’industrie du Jura bernois a atteint son rythme de croisière au troisième trimestre de cette année. Attention toutefois à la surchauffe. C’est ce qu’a révélé la Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP) mercredi matin par le biais de son baromètre industriel. La propagation des effets de reprise a atteint tous les acteurs de l’industrie. Mais le manque de professionnels sur le marché du travail et de fonds à investir empêche d’en profiter pleinement. Les prix et les délais de livraison prennent l’ascenseur. Un phénomène cyclique connu, selon Patrick Linder, le directeur de la CEP. Certains observateurs anticipent ainsi un ralentissement pour 2019.

Pour l’heure, une telle dynamique n’est pas encore perceptible, a encore expliqué Patrick Linder. Il se dit optimiste, mais conscient qu’un tel schéma pourrait à nouveau se produire. Le directeur de la CEP précise que c’est le bon moment pour les entreprises d’essayer de reconstituer des réserves financières.

Du côté des petites entreprises, la situation s’est améliorée, mais c'est « insuffisant » afin de conclure « la phase de convalescence », a encore précisé Patrick Linder. /jrg

Patrick Linder et les prévisions du baromètre :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus