Agir maintenant pour le tourisme de montagne

Des mesures concrètes sont proposées pour assurer l’avenir du tourisme de montagne : favoriser ...
Agir maintenant pour le tourisme de montagne

Des mesures concrètes sont proposées pour assurer l’avenir du tourisme de montagne : favoriser les collaborations, élargir l’offre et soutenir la restructuration du secteur

Vue prise du sommet du Chasseron. Vue prise du sommet du Chasseron.

Le tourisme de montagne traverse une crise importante, notamment en raison du réchauffement climatique et de la crise de l’euro. Pour assurer l’avenir de ce secteur, il faut agir vite et de façon efficace, soutient le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB).

Le comité de ce groupement a tenu sa réunion annuelle dans le canton du Jura durant deux jours. Il a ainsi finalisé sa stratégie, en collaboration avec la Fédération suisse du tourisme, et propose « 12 thèses pour l’avenir du tourisme de montagne ». Par exemple : renforcer la collaboration entre les acteurs concernés, développer l’offre également en automne et au printemps ou utiliser davantage les possibilités de la numérisation.

L’objectif est maintenant de faire circuler ces solutions, accompagnées d’exemples qui fonctionnent sur le terrain, afin de convaincre les acteurs touristiques, les politiques, les cantons et les communes d’agir le plus rapidement possible. /mvr

Le directeur du SAB, Thomas Egger, décrit quelques-unes de ces 12 pistes : 


 

Actualités suivantes