Cormoret annule sa fête du 1er août, d’autres communes persistent

La prudence est de mise durant les fêtes du 1er août dans le Jura bernois à cause de la sécheresse ...
Cormoret annule sa fête du 1er août, d’autres communes persistent

La prudence est de mise durant les fêtes du 1er août dans le Jura bernois à cause de la sécheresse. Cormoret a annulé sa manifestation. D’autres communes renoncent à leur feu de bois

Les feux d'artifice sont maintenus dans la plupart des cas, mais les feux de bois, par contre, posent plus de problèmes. (Image: ldd) Les feux d'artifice sont maintenus dans la plupart des cas, mais les feux de bois, par contre, posent plus de problèmes. (Image: ldd)

Les communes de la région font face à un dilemme pour le 1er août. Faut-il revoir le programme, diminuer le nombre de feux ou tout simplement annuler la fête ? Pour l’heure, à cause des risques d’incendies liés à la sécheresse, la Préfecture a communiqué une interdiction de feux en forêt et à moins de 200 mètres des lisières. La présence de pompiers sur place a également été rendue obligatoire. La prudence est donc de mise. Elle a été interprétée de manière nuancée selon les situations des communes.

Les moins bien lotis se trouvent du côté de Cormoret. La commune a tout simplement décidé d’annuler sa fête du 1er août à cause des risques d’incendies.

Champoz a également pris des mesures importantes. À moins d’une communication contraire de la Préfecture, ni le feu d’artifice, ni le feu de bois n’auront lieu. Le risque lié à la proximité de sapins, de maisons et de haies a été jugé trop élevé.

 

Mobiliser les pompiers

La présence obligatoire des hommes du feu pèse aussi sur la manifestation. C’est notamment le cas à Corgémont. Le feu de bois, le 1er au soir, y a été annulé. Les pompiers auraient dû rester toute la nuit pour le veiller, ce qui a un coût. Le feu d’artifice, par contre, sera lui maintenu.

Ce cas de figure se retrouve également à Sonvilier. Le tas de bois y a été élevé trop près de la lisière de la forêt, le déplacer aurait pris trop de temps. Il faudra donc attendre avant de l’allumer.

Ailleurs, par contre, les programmes de fête sont maintenus jusqu’à nouvel avis. C’est notamment le cas à Moutier, Valbirse, Tavannes-Reconvilier-Loveresse qui se regroupent pour l’occasion, Tramelan, Bienne et Nods. À St-Imier et Petit-Val, des rencontres sont prévues avec les pompiers lundi. En fonction des disponibilités, des décisions seront ensuite prises. Quant aux autres communes, elles n’étaient pas joignables lundi matin. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus