L’école de Villeret doit faire peau neuve

Vétuste et plus adaptée aux normes, l’école de Villeret doit subir d’importantes transformations ...
L’école de Villeret doit faire peau neuve

Vétuste et plus adaptée aux normes, l’école de Villeret doit subir d’importantes transformations. Les citoyens de la commune se prononceront sur un crédit de 3,5 millions de francs le 23 septembre

Si la population accepte le crédit d'engagement, les travaux pourront démarrer l'été prochain Si la population accepte le crédit d'engagement, les travaux pourront démarrer l'été prochain

Le collège de Villeret a besoin d’un sérieux coup de jeune. La commune a présenté mercredi à ses habitants un important projet de rénovation. Les citoyens se prononceront en votation le 23 septembre sur un crédit d’engagement de 3,5 millions de francs destinés à réaliser ces travaux.

Selon les autorités communales, il est urgent de procéder à une rénovation complète de l’école. Les classes ne correspondent plus aux méthodes d’enseignement actuelles, le bâtiment n’est pas adapté aux personnes à mobilité réduite et la cuisine est trop vétuste. De plus, la chaudière ne correspond plus aux normes anti-pollution et des problèmes ont été constatés en lien avec la protection contre les incendies.


Un projet d’envergure pour Villeret


Cinq classes pour les élèves de la 2H à la 8H seront remises à neuf et dotées de nouvelles technologies. La cuisine sera déplacée au dernier étage et équipée de matériel moderne, les salles de bricolage et de couture seront rassemblées et un ascenseur sera installé. Une fois les travaux terminés, l’école enfantine de la rue de la Vignette intégrera aussi le collège. Quant à l’enveloppe extérieure du bâtiment, elle sera conservée telle quelle, des changements seront quand même apportés pour améliorer l’efficacité énergétique.


Une école flambant neuve pour la rentrée 2020


Afin de pouvoir financer les travaux estimés à 3,5 millions de francs, un prêt bancaire devrait être souscrit. Lors de la présentation du budget 2019, le Conseil municipal proposera une augmentation de 1/10 de la quotité d’impôt pour rembourser la dette.

Si les citoyens de Villeret acceptent le crédit d’engagement le 23 septembre, les travaux débuteront en juillet 2019. Les élèves seront alors scolarisés à Cormoret ou à Courtelary durant une année, avant de retrouver une école flambant neuve à la rentrée 2020. /mdu


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus