Un monument restauré après être tombé dans l’oubli

Un monument en mémoire des victimes de la Première Guerre mondiale a été restauré à St-Imier ...
Un monument restauré après être tombé dans l’oubli

Un monument en mémoire des victimes de la Première Guerre mondiale a été restauré à St-Imier. La cérémonie a eu lieu mercredi. Après 100 ans, la tombe était tombée dans l’oubli et menaçait de s’écrouler

Le conseiller de ville imérien Corentin Jeanneret est à l'origine de la démarche de restauration. Ici devant le monument. Le conseiller de ville imérien Corentin Jeanneret est à l'origine de la démarche de restauration. Ici devant le monument.

Une tombe oubliée renaît du côté de St-Imier. Le monument en mémoire des victimes de la Première Guerre mondiale trône à nouveau fièrement dans le cimetière imérien. Il a été présenté par les autorités mercredi lors d'une cérémonie. La tombe était tombée dans l’oubli, 100 après les événements. Il a donc fallu la redécouvrir, comme l'explique Sylvianne Messerli, directrice de Mémoires d'Ici.

Sylvianne Messerli:

Cette année, le centenaire de la Grande Guerre est fêté. Une occasion qui n’a pas été manquée afin de restaurer ce témoin du passé. Corentin Jeanneret, membre du législatif imérien, est à la genèse de la démarche. Il avait déposé une intervention en ce sens.

Corentin Jeanneret:

Une mauvaise chute à ski

L’origine du monument est liée à la mort d’un interné français à Mont-Soleil. Ce dernier avait perdu la vie en descendant à ski de la montagne en direction de St-Imier. Son décès provoque un élan de générosité dans la population. La stèle est ainsi érigée en sa mémoire. En tout, 12 autres noms y seront ensuite apposés.

Durant la Première Guerre mondiale la Suisse a accueilli 75'000 internés dans une vingtaine de régions./jrg


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus