Berne ne veut pas suspendre la vente de l’Hôpital de Moutier

Le Gouvernement bernois a répondu à son homologue jurassien au sujet de l’Hôpital de Moutier
Berne ne veut pas suspendre la vente de l’Hôpital de Moutier

Le Gouvernement bernois a répondu à son homologue jurassien au sujet de l’Hôpital de Moutier

L'hôpital de Moutier. L'hôpital de Moutier.

Le Gouvernement bernois n’est pas disposé à suspendre la vente de l’Hôpital de Moutier. Le Conseil-exécutif a répondu à son homologue jurassien qui avait exigé l’arrêt du processus le mois dernier. Dans un communiqué publié jeudi matin, il estime qu’il n’est pas possible d’attendre le résultat des négociations sur le transfert de Moutier. Le Gouvernement bernois dit, par ailleurs, réitérer son offre de reprise du site hospitalier prévôtois par les deux cantons et un acteur privé. Le Conseil-exécutif indique qu’il attend avec intérêt la réponse du Gouvernement jurassien à sa proposition. Une proposition qui, selon lui, est restée jusqu’ici sans suite. Les autorités bernoises soulignent que la recherche d’une base durable pour l’Hôpital de Moutier est urgente, car le paysage hospitalier évolue rapidement. 

Pour le Gouvernement bernois, la priorité va au maintien de sites hospitaliers dans le Jura bernois et des emplois qui y sont liés. L'incertitude qui prévaut à Moutier nuit au fonctionnement de l'HJB et à la planification hospitalière du canton, déplore-t-il. Le Conseil-exécutif et le conseil d’administration de l’Hôpital de Jura bernois se disent toutefois ouverts à d’autres options que la vente à un privé, notamment la reprise de l’établissement prévôtois par trois actionnaires : les cantons du Jura et de Berne ainsi qu’un acteur privé. L’un des deux cantons pourrait ainsi vendre ses parts une fois le destin cantonal de Moutier définitivement établi.

 

Pierre-Alain Schnegg, le directeur bernois de la santé publique était l'invité du journal de 12h15

Réaction du Gouvernement jurassien

Le ministre de la santé jurassien s’est dit étonné de la réponse du Gouvernement bernois. Jacques Gerber indique que les autorités jurassiennes laissent toutes les possibilités ouvertes pour obtenir la suspension du processus de vente de l’Hôpital de Moutier. Elles n'excluent pas de passer par la justice et donc de saisir le Tribunal fédéral.

Selon le chef du département de la santé, c’est la première fois que le canton de Berne fait officiellement part au Jura de son offre de reprise à trois actionnaires. Le Gouvernement jurassien va désormais analyser la proposition du Conseil-exécutif et lui répondre à ce sujet. Jacques Gerber se réjouit, toutefois, que le Conseil-exécutif se dise ouvert à d’autres options que la vente du site prévôtois de l’Hôpital du Jura bernois. /alr



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus