Le clédar de l’espoir à Belprahon

Les autonomistes du village ont organisé un cortège symbolique lundi soir, un an jour pour ...
Le clédar de l’espoir à Belprahon

Les autonomistes du village ont organisé un cortège symbolique lundi soir, un an jour pour jour après le vote qui a vu Belprahon rester dans le canton de Berne pour quelques voix

Une trentaine d'autonomistes ont marché jusqu'au clédar qui marque la frontière entre les communes de Belprahon et Moutier. Une trentaine d'autonomistes ont marché jusqu'au clédar qui marque la frontière entre les communes de Belprahon et Moutier.

La symbolique est éclatante : le clédar qui sépare les territoires communaux de Belprahon et Moutier s'est ouvert lundi soir. Il est devenu symbole d’espoir pour les autonomistes du village de la couronne prévôtoise. A l'appel du groupement « Belprahon dit OUI », une trentaine de citoyens ont marché de la place du village jusqu’à cet endroit frontière, un an jour pour jour après le refus d’une courte majorité de citoyens de rejoindre le canton du Jura. Le vote communaliste du 17 septembre 2017 s’était soldé par un écart de 7 voix (121 contre 114), avec 97,5% de participation. 

L’action de lundi soir s'est déroulée dans une ambiance amicale. Elle visait donc à montrer les liens qui unissent les deux communes, dont le sort est toujours entre les mains de la justice. /clo

Les citoyens se sont retrouvés sur la place du village avant de se déplacer en cortège jusqu'au clédar. (photos Belprahon dit OUI) Les citoyens se sont retrouvés sur la place du village avant de se déplacer en cortège jusqu'au clédar. (photos Belprahon dit OUI)


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus