Une journée pour honorer la langue des signes

La langue des signes possède depuis cette année sa journée internationale : le 23 septembre ...
Une journée pour honorer la langue des signes

La langue des signes possède depuis cette année sa journée internationale : le 23 septembre. Un acte symbolique, mais important pour attirer l’attention sur la surdité, un mal pas toujours reconnu

Les personnes souffrant de surdité ne sont pas toujours suffisamment reconnues, selon la porte-parole de la Fédération suisse des sourds (Photo : By David Fulmer from Pittsburgh (Natural American Sign Language) [CC BY 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons) Les personnes souffrant de surdité ne sont pas toujours suffisamment reconnues, selon la porte-parole de la Fédération suisse des sourds (Photo : By David Fulmer from Pittsburgh (Natural American Sign Language) [CC BY 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons)

La langue des signes a été célébrée dimanche dans le monde entier. Et pour cause : le 23 septembre a été décrété « journée internationale de la langue des signes » par l’ONU en décembre dernier. La décision peut être symbolique, mais elle revêt une réelle importance. Elle permet par exemple de mettre en avant les personnes souffrant de surdité, « qu’on oublie parfois, car leur mal est invisible » comme l’affirme Sandrine Burger, porte-parole de la Fédération suisse des sourds. Elle espère que cette initiative va permettre d'attirer suffisamment l'attention du public et des politiques dans le but de faire évoluer la situation. Son interview :

/amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus