30e bougie pour la désalpe du Boéchet

Quelques 140 génisses ont quitté samedi après-midi La Combe-à-la-Biche pour rejoindre le village ...
30e bougie pour la désalpe du Boéchet

Quelques 140 génisses ont quitté samedi après-midi La Combe-à-la-Biche pour rejoindre le village franc-montagnard du Boéchet

Les vaches ont hâte de quitter l'enclos Les vaches ont hâte de quitter l'enclos

La 30e désalpe du Boéchet s’est déroulée samedi. Quelques 140 vaches se sont déplacées de La Combe-à-la-Biche pour rejoindre Le Boéchet. L’événement a vu sa popularité croître au fil des ans. Le nombre de visiteurs ne cesse d’augmenter. Vincent Godat, président de la manifestation, estime qu’il y a eu plus de visiteurs que l’année passée, mais il est encore trop tôt pour articuler un chiffre. Il nous a confié que tout s’est bien passé et que le comité, très content, avait le sourire après le cortège.

Les ornements qui coiffent les bêtes sont de plus en plus beaux et les agriculteurs s’appliquent de plus en plus pour décorer leurs vaches. Denis Cattin, agriculteur qui a participé à toutes les désalpes du Boéchet, relève que tout le monde est motivé à participer et à décorer ses génisses. Cet événement rural est, selon lui, un moment pour se retrouver en famille et entre agriculteurs. Le secret de longévité serait la bonne entente et la solidarité qui règnent au sein des agriculteurs et des organisateurs. Pour Michael Rebetez, chargé du parcours, la désalpe est un moment important mais aussi un pincement au cœur car elle annonce que la saison est terminée. A noter que les résultats du tirage au sort de la vente de porte-clefs sont disponibles sur le site internet de la désalpe du Boéchet./ech

Reportage à La Combe-à-La-Biche


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus