St-Imier : le PLR renonce à la mairie

Le PLR de St-Imier ne se lance pas dans la course à la mairie. Le parti libéral radical imérien ...
St-Imier : le PLR renonce à la mairie

Le parti libéral radical de St-Imier a dévoilé ses candidats pour les élections municipales du 25 novembre. Il souhaite renforcer sa présence au Conseil municipal, mais fait l’impasse sur la mairie

Le parti libéral radical de St-Imier a dévoilé ses candidats pour les élections municipales du 25 novembre. Il souhaite renforcer sa présence au Conseil municipal, mais fait l’impasse sur la mairie Le parti libéral radical de St-Imier a dévoilé ses candidats pour les élections municipales du 25 novembre. Il souhaite renforcer sa présence au Conseil municipal, mais fait l’impasse sur la mairie

Le PLR de St-Imier ne se lance pas dans la course à la mairie. Le parti libéral radical imérien a levé le voile sur ses candidats pour les élections municipales du 25 novembre ce samedi. Faute de candidat intéressé, le PLR renonce à briguer la mairie. Il indique que plusieurs personnes ont été sollicitées, mais qu’aucune ne dispose du temps nécessaire à consacrer à cette fonction. Le projet en cours de fusion du Haut-Vallon de St-Imier a par ailleurs retenu des candidats potentiels.

En ce qui concerne le Conseil municipal, le PLR présente trois candidats : le sortant Marcel Gilomen et les nouveaux Michel Bastardoz et Corentin Jeanneret. L’actuel conseiller municipal Christian Schluep ne se représente pas. Le PLR espère ainsi renverser la majorité ARC à l’exécutif imérien. Pour le Conseil de ville, le parti présente 16 noms, et espère faire passer sa représentation de 13 à 15 membres. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus