La « Robert Walser Sculpture » s’installera à Bienne en 2019

La préfecture de Bienne a accordé le permis de construire pour la « Robert Walser Sculpture ...
La « Robert Walser Sculpture » s’installera à Bienne en 2019

La préfecture de Bienne a accordé le permis de construire pour la « Robert Walser Sculpture »

L’œuvre Robert Walser Sculpture est portée par l'artiste Thomas Hirschhorn L’œuvre Robert Walser Sculpture est portée par l'artiste Thomas Hirschhorn

Les obstacles sont levés pour la « Robert Walser Sculpture ». L’artiste Thomas Hirschhorn pourra aller de l’avant avec son projet en vue de l’Exposition suisse de sculpture à Bienne. La préfecture de Bienne a indiqué mardi qu’elle avait accordé le permis de construire pour l’œuvre d’art temporaire, qui doit être installée sur la place de la Gare du 1er avril au 27 septembre 2019. Dans le même temps, elle a autorisé l’exploitation d’un établissement de restauration.

 

Le projet avait provoqué une levée de boucliers

L’œuvre devait initialement être présentée cette année. Le projet avait finalement été repoussé en raison de plusieurs oppositions. Huit au total. Des entreprises de transport publics et des chauffeurs de taxi avaient notamment fait part de leur mécontentement, craignant des problèmes de circulation et la disparition de leurs places de parc à la place de la Gare. À la suite de ces oppositions, des pourparlers ont été menés et le projet a été redimensionné, avec un accès facilité pour les voitures et des places de remplacement pour les vélos. Six des huit oppositions ont alors été retirées.

Les deux oppositions restantes ont ensuite été déclarées irrecevables par la préfecture biennoise. Cette dernière explique que les oppositions aux permis de construire sont limitées aux personnes qui sont directement touchées dans un intérêt personnel. Les deux opposants ayant fait part d’arguments d’intérêt général, leurs positions n’ont pas été retenues par la préfecture.

 

Une dérogation accordée

La préfecture indique que le projet étant prévu dans l’espace routier public, une dérogation était nécessaire. Celle-ci a été accordée en raison de la longue tradition de l’Exposition suisse de sculptures à Bienne, du caractère unique de la formule et de sa durée limitée. L’examen matériel par les instances spécialisées, comme les services de secours, a par ailleurs montré que rien ne s’opposait au projet sur le plan technique. La préfecture précise encore que la réalisation du projet entraînera certains inconvénients pour les utilisateurs de la place de la Gare, mais que compte tenu des circonstances, ils ont été considérés comme tolérables.

 

La décision de la préfecture peut faire l’objet de recours auprès de la Direction des travaux publics, des transports et de l’énergie du canton de Berne. /mdu


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus