L’exaspération du Syndicat des Enseignants Francophones Bernois

Le Syndicat des Enseignants dénonce le fait que malgré un budget cantonal prévoyant un excédant ...
L’exaspération du Syndicat des Enseignants Francophones Bernois

Le Syndicat des Enseignants dénonce le fait que malgré un budget cantonal prévoyant un excédant, le Conseil-exécutif a refusé de hausser le salaire des enseignants de 0.3 % de manière à combler en partie les différences entre les cantons

Le syndicat s'insurge contre ce qu'il qualifie de péjoration des conditions salariales. (Image : SEFB) Le syndicat s'insurge contre ce qu'il qualifie de péjoration des conditions salariales. (Image : SEFB)

Le SEFB lance un coup de gueule. D’après lui, la décision de ne pas accorder une hausse de 0.3 % de salaire aux enseignants alors que le canton de Berne dégage un excédant de 88 millions n’est pas correcte. Les revenus des enseignants bernois sont moins élevés que dans les cantons alentour. Une décision du parlement soutenait une mise à niveau des salaires par rapport aux autres cantons. Le syndicat soutient que l’exigence minimale de la législation a été mise en œuvre. L’organe exprime sa consternation par rapport à cette attitude. Il estime que la situation permet une hausse des salaires avant que des années plus difficiles au niveau financier n'interviennent.

Le communiqué fait aussi mention des coupes qui opéreront dans l’administration cantonale. Alors que les tâches augmentent, une coupe de 3 % sera opérée dans l’administration centrale. Le Syndicat des Enseignants Francophone Bernois annonce encore qu’il fera le nécessaire pour informer et rendre attentifs les députés pour essayer de corriger le tir en faveur des enseignants. /comm-tho


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus