PSA Moutier : pour un siège de plus à l’exécutif et trois au législatif

Le parti socialiste autonome (PSA) de Moutier a présenté mercredi ses objectifs et son programme ...
PSA Moutier : pour un siège de plus à l’exécutif et trois au législatif

Le parti socialiste autonome (PSA) de Moutier a présenté mercredi ses objectifs et son programme en vue des élections communales du 25 novembre

Le président du PSA Valentin Zuber (à gauche), en compagnie de Pierre Sauvain, conseiller municipal. Le président du PSA Valentin Zuber (à gauche), en compagnie de Pierre Sauvain, conseiller municipal.

Le PSA se veut conquérant à Moutier. Il a présenté ses objectifs mercredi matin devant la presse. Le Parti socialiste autonome espère gagner un siège au Conseil municipal, pour porter son total à trois. Il compte aussi regagner ses trois sièges perdus au Conseil de ville il y a quatre ans.

Pour y arriver, le PSA présente en tout huit candidats pour l’exécutif avec Karim Bortolussi (sortant), Patrizio Robbiani, Lucie Scaiola, Morgane Macabrey, Valentin Zuber, Mylène Jolidon, Danila Sauvain-Kloetzli et Pierre Sauvain (sortant), ainsi que 41 pour le législatif.

Le programme du parti est basé sur la préservation de l’attractivité de la ville en soutenant la culture. Les socialistes se disent conscients des difficultés financières de la cité. Ils envisagent une gestion stricte des dépenses, mais n’entendent pas le faire pour autant « à n’importe quel prix ».

L’UDC a de son côté largement thématisé le sujet du budget en vue des élections. Daniel Heizmann, conseiller de ville PSA et candidat à une réélection, a présenté mercredi matin à son tour la position de son parti :

Autre atout mis en avant par le PSA, la présence des femmes sur ses listes : elles y sont majoritaires d’une personne. Karim Bortolussi, conseiller municipal et candidat à sa réélection explique pourquoi :

Le verdict se fera dans les urnes le 25 novembre. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus