Plusieurs milliers de personnes réunies à Moutier

Plus de 5'000 personnes se sont rassemblées vendredi soir à Moutier. Elles ont protesté contre ...
Plusieurs milliers de personnes réunies à Moutier

Plus de 5'000 personnes se sont rassemblées vendredi soir à Moutier. Elles ont protesté contre l'invalidation du vote communaliste du 18 juin 2017

Des milliers de personnes se sont données rendez-vous à Moutier (photo: Georges Henz). Des milliers de personnes se sont données rendez-vous à Moutier (photo: Georges Henz).

Les drapeaux jurassiens ont flotté dans la nuit prévôtoise. Plus de 5'000 personnes ont participé à la « Manifestation pour la démocratie », organisée par le comité « Moutier, ville jurassienne » vendredi soir. Elle fait suite à l’annulation du vote communaliste du 18 juin 2017 à Moutier, prononcée lundi par la Préfecture du Jura bernois.

Les participants se sont donnés rendez-vous à 19h à la Place-Roland-Béguelin. Ils ont traversé la ville dans un cortège silencieux, hissant des flambeaux dans le ciel de Moutier et portant un scotch rouge en forme de croix sur la bouche. « Cela symbolise le fait que les Prévôtois ont été baillonés et la démocratie baffouée», explique Valentin Zuber, porte-parole du comité « Moutier, ville jurassienne ».

L'Hôtel de Ville de Moutier paré du drapeau jurassien pour l'occasion (photo: Georges Henz). L'Hôtel de Ville de Moutier paré du drapeau jurassien pour l'occasion (photo: Georges Henz).

Le cortège a terminé sa course devant l'Hôtel de Ville de Moutier, dont la facade était recouverte du drapeau jurassien. Marcel Winistoerfer, maire de Moutier, Anne Froidevaux, présidente du Parlement jurassien et Corinne Schwab, porte-parole de « Moutier ville jurassienne », se sont succédé à la tribune. La population a entamé la Rauracienne, avant de poursuivre la soirée autour du célèbre jus de Bélier, un cocktail déjà servi par les autonomistes lors du vote du 18 juin 2017.

La police cantonale bernoise nous a confirmé que la manifestation s'est déroulée « dans le calme ». Une seule plainte lui est parvenue, pour une vitre brisée. Les dégâts ont été occassionnés à l'Hôtel-restaurant du Cheval Blanc à Moutier. Ces dommages ont été dénoncés par le Groupe Sanglier, via un communiqué publié samedi, dans lequel le mouvement s'étonne  « de la drôle interprétation de la démocratie faite par le camp séparatiste jurassien ». Selon le Groupe Sanglier, plusieurs pneus ont également été crevés le long du cortège. Contactée par nos soins, la police cantonale bernoise dit n'avoir aucune information à ce sujet. /mmi+nme 

Reportage dans le cortège


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus