L’axe ouest divise le Grand Conseil

La motion « Axe ouest : mieux comme ça » : vérification des faits insuffisante a été classée ...
L’axe ouest divise le Grand Conseil

La motion « Axe ouest : mieux comme ça » : vérification des faits insuffisante a été classée par le Grand Conseil. Les partis ont opposés leurs points de vue lors des débats

Le projet de contournement autoroutier suscite de vives oppositions à Bienne (photo: www.a5-biel-bienne.ch) Le projet de contournement autoroutier suscite de vives oppositions à Bienne (photo: www.a5-biel-bienne.ch)

Les divergences se cristallisent autour du projet d’axe ouest de Bienne. Le Grand Conseil s’est penché sur la motion « Axe ouest : mieux comme ça » : vérification des faits insuffisante mardi matin. Pour les motionnaires, l’examen du projet alternatif n’a pas été fait dans les règles. Ils dénonçaient notamment le manque de neutralité de cette vérification, car elle a été menée par trois bureaux d’ingénieurs qui travaillent depuis des années sur la planification de l’A5. La majorité du législatif a toutefois décidé de suivre les recommandations du Conseil-exécutif en adoptant et en classant le texte. Le Grand Conseil a par ailleurs accepté de transformer en postulat le point deux de la motion, qui demandait la réalisation d’un rapport complémentaire sur l’impact de l’axe ouest.


« Un projet d’un autre siècle »

Lors des débats, plusieurs critiques à l’égard de ce dossier ont été émises. La gauche en a notamment profité pour remettre la compresse. Pour le parti socialiste, les Verts et les Verts’libéraux, le Conseil-exécutif ferme les yeux quant à l’opposition croissante de la population. Ils pointent aussi du doigt un projet dépassé datant d’un autre siècle. Ce à quoi le conseiller d’Etat Christoph Neuhaus a rétorqué que même si les premières bases avaient été posées en 1967, le projet a été ficelé en 2011. Le vert’libéral biennois Julien Stocker a par ailleurs annoncé avoir déposé une motion urgente pour demander que le projet soit retiré et qu’un nouveau soit mis à l’étude.


Il faut lancer la machine

Le PLR, l’UDC et le PBD se sont opposés à ce point de vue. Pour le camp bourgeois, l’heure n’est pas à l’attente. Selon les députés, le projet « Axe ouest : mieux comme ça » – qui privilégie la construction d’un tunnel longeant le lac et la gare sans jonction à ciel ouvert en centre-ville – n’est pas abouti et ne représente pas une meilleure solution. Ils estiment qu’il est temps d’aller de l’avant avec le projet officiel pour délester le trafic routier en ville de Bienne. Cela d’autant qu’il ne devrait pas voir le jour avant au moins quinze ans. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus