Stabilité pour l'échiquier tramelot

Statu quo politique au Conseil municipal de Tramelan. Les rapports de force restent inchangés ...
Stabilité pour l'échiquier tramelot

Statu quo politique au Conseil municipal de Tramelan. Les rapports de force restent inchangés après les élections de dimanche. Elles évoluent un peu au Conseil général

Tramelan renouvelle ses autorités dimanche. (Image d'Illustration) Tramelan renouvelle ses autorités dimanche. (Image d'Illustration)

Pas de grande révolution pour le Conseil municipal de Tramelan. S’il y a des changements au niveau des élus, ce n’est pas le cas pour les partis en présence. Le PS reste le parti fort avec trois élus : Christophe Gagnebin (644 voix), Carine Bassin-Girod (637) et André Ducommun (598). Le Groupe débat suit avec Mathieu Chaignat (504). Karin Voumard, du PLR, arrive 5e (447) et l’UDC clôture la marche avec Pierre Sommer (337).Le taux de participation s'élève à 47,2%.

Quant au Conseil général, une grande révolution ne s'est pas produite. Seul le PS perd un sigège pour un total de 13. Le candidat de La Gauche ne s'étant pas représenté, la formation politique perd elle aussi son siège. Côté gagnant, le Groupe Débat prend un siège supplémentaire pour un total de huit, tout comme le parti Evangélique (PEV) qui gagne également un représentant pour porter son total à trois. En résumé, les forces politiques au sein du Conseil général sont réparties comme suit: 13 sièges pour le PS, 8 pour le Groupe Débat, 7 pour le PLR, 6 pour l'UDC et 3 pour le PEV. /ast-jrg

Thierry Gagnebin, président de la fraction PS, réagit à la perte du siège de son parti :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus