Des vents à plus de 150 km/h au Chasseral

Eole s’en est donné à cœur joie dans la nuit de samedi à dimanche en Suisse. Les rafales de ...
Des vents à plus de 150 km/h au Chasseral

Eole s’en est donné à cœur joie dans la nuit de samedi à dimanche en Suisse. Les rafales de vent ont atteint en montagne des valeurs qui placent cette tempête dans la catégorie des ouragans

Marilou a touché la Suisse la nuit passée (photo : illustration) Marilou a touché la Suisse la nuit passée (photo : illustration)

La Suisse a été balayée par des vents tempétueux, pour la deuxième nuit consécutive. En montagne, les rafales ont atteint des valeurs qui placent cette tempête dans la catégorie des ouragans. Ce qui lui vaut d'être baptisé, en l'occurrence Marilou.

C'est au Säntis que le vent a soufflé le plus fort dans la nuit de samedi à dimanche, avec des rafales de 164 km/h. La Suisse romande n'est pas en reste, avec des pointes mesurées par Meteonews à 152 km/h au Chasseral, à 148 km/h aux Diablerets ou encore à 130 km/h au Moléson.

En plaine, c'est en Suisse romande que les records ont été relevés, à 111 km/h au Bouveret. Eole a soufflé jusqu'à 103 km/h à Delémont, 102 km/h à Cressier ou encore 97 km/h à Evionnaz.

Ce front venteux, arrivé dans la nuit de vendredi à samedi, devrait continuer de traverser la Suisse ce dimanche. Les précipitations ont été élevées, sous forme de pluie en dessous de 1'000 mètres. Dimanche et dans la nuit de dimanche à lundi, la neige pourrait tomber jusqu'à une altitude de 400 à 600 mètres, avant tout sur le versant nord des Alpes. Ajoutée aux vents violents, cette neige fraîche attendue jusqu'à mardi est peu stable, avertissent les météorologues. Le danger d'avalanche est donc croissant. En plaine, la vigilance est également de mise. Les fortes rafales rendent les promenades en forêt dangereuses. Au volant aussi, il s'agit de se méfier des rafales, qui peuvent rendre difficile la maîtrise du véhicule. /ats-sma-cto

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus