La Montagne-de-Boujean se refait une beauté

Des mesures de compensation forestières et agricoles en faveur de la biodiversité ont été déployées ...
La Montagne-de-Boujean se refait une beauté

Des mesures de compensation forestières et agricoles en faveur de la biodiversité ont été déployées depuis peu sur la Montagne-de-Boujean. Elles visent à compenser l’agrandissement de la carrière du Vorberg

La Montagne-de-Boujean avec à droite, Bienne, et au centre en clair, la carrière du Vorberg. (Image : Google map) La Montagne-de-Boujean avec à droite, Bienne, et au centre en clair, la carrière du Vorberg. (Image : Google map)

La Montagne-de-Boujean attaquée d’un côté, mais choyée de l’autre. Depuis peu, des actions forestières et agricoles en faveur de la biodiversité ont été réalisées. Il s’agit de mesures qui visent à compenser l’extension de la carrière du Vorberg. Ce chantier qui extrait du calcaire jaune se trouve à l’Est des gorges du Taubenloch. Son agrandissement décidé par le peuple biennois en 2016 impacte 2,4 hectares de terrain. La forêt vient à peine d’y être abattue pour laisser place à la pierre. Nous sommes allés sur place pour y rencontrer Bruno Müller, le président du conseil d’administration de Steinbruch SA, la société chargée de l’exploitation du Vorberg :

La carrière du Vorberg s’étendra en direction du Nord-Ouest. (Image : Google map) La carrière du Vorberg s’étendra en direction du Nord-Ouest. (Image : Google map)

Et de manière à mieux comprendre ces compensations écologiques, nous avons également rencontré Alain Perrenoud du bureau environnemental le Foyard à Bienne. C’est lui qui a été mandaté afin de réaliser le plan de gestion intégré : 

Les mesures de compensation coûteront 400'000 francs entièrement à la charge de l’exploitant de la carrière du Vorberg, Steinbruch SA. /jrg

Alain Perrenoud du bureau environnemental le Foyard (à gauche) et Bruno Müller président du conseil d’administration de Steinbruch SA au milieu de la carrière du Vorberg. Alain Perrenoud du bureau environnemental le Foyard (à gauche) et Bruno Müller président du conseil d’administration de Steinbruch SA au milieu de la carrière du Vorberg.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus