Asile : une gestion de proximité souhaitée

La députée socialiste Sandra Roulet-Romy espère que le canton attribuera la gestion du domaine ...
Asile : une gestion de proximité souhaitée

La députée socialiste Sandra Roulet-Romy espère que le canton attribuera la gestion du domaine de l’asile et des réfugiés à des organisations locales plutôt qu’à une grande société internationale

Sandra Roulet-Romy dénonce les bénéfices de la société ORS Service AG. (image prétexte) Sandra Roulet-Romy dénonce les bénéfices de la société ORS Service AG. (image prétexte)

Des partenaires régionaux plutôt qu’une grande entreprise pour s’occuper du domaine de l’asile et des réfugiés : c’est l’appel lancé mardi par Sandra Roulet-Romy. La députée socialiste et directrice de la Croix-Rouge Jura bernois interpelle le Conseil-exécutif au sujet d’un appel d’offres lancé en novembre dernier. Il vise à trouver des prestataires pour l’encouragement à l’intégration, l’hébergement, la gestion des cas et l’encadrement, ainsi que l’aide sociale. Sandra Roulet-Romy redoute que ces tâches ne soient confiées à une entreprise internationale sur tout le territoire bernois.

La députée socialiste cible directement ORS Service AG, une société implantée en Suisse, en Autriche, en Allemagne et en Italie. Sandra Roulet-Romy dénonce le fait qu’ORS réalise des bénéfices croissants chaque année avec de l’argent public qui va ensuite gonfler les poches d’actionnaires étrangers. Elle accuse aussi la firme de proposer des prix bas en rognant sur la qualité de la prise en charge des réfugiés et le traitement de ses salariés. Elle demande donc au Conseil-exécutif selon quels arguments il pourrait décider de confier la responsabilité du domaine de l’asile à une telle entreprise plutôt qu’à des organisations à but non lucratif implantées depuis longtemps dans les différentes régions du canton. Des entreprises qui proposent des emplois locaux et dont certaines disposent de certification assurant la qualité de leurs prestations.

Les prestataires intéressés à s’occuper du domaine de l’asile et des réfugiés ont jusqu’au 18 janvier pour déposer leur candidature auprès du canton. /ast 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus