Le Conseil-exécutif défend la modification de la loi sur l’énergie

Le gouvernement bernois a présenté jeudi ses arguments en vue de la votation cantonale du 10 ...
Le Conseil-exécutif défend la modification de la loi sur l’énergie

Le gouvernement bernois a présenté jeudi ses arguments en vue de la votation cantonale du 10 février

Le Conseil-exécutif estime que la nouvelle loi permettra de sécuriser la production énergétique après l'arrêt de la centrale de Mühleberg. (Photo : archives) Le Conseil-exécutif estime que la nouvelle loi permettra de sécuriser la production énergétique après l'arrêt de la centrale de Mühleberg. (Photo : archives)

Le Conseil-exécutif tient à la modification de la loi sur l’énergie. Il l’a rappelé jeudi à l’occasion d’une conférence de presse. Le gouvernement affirme que ce changement permettra tout d’abord de sécuriser la production énergétique cantonale. Une nécessité, précise-t-il, face à la fermeture prochaine de la centrale nucléaire de Mühleberg.

L’exécutif cantonal ajoute que cette nouvelle loi aura des effets positifs sur l’environnement également. Elle limitera la consommation de mazout tout en augmentant la part des énergies renouvelables. Christoph Neuhaus indique ainsi que les rejets de CO2 diminueraient de 50'000 tonnes au cours des 20 prochaines années.

Enfin, le Conseil-exécutif estime que le texte conférera davantage de pouvoirs aux communes. Elles pourront par exemple imposer des exigences plus strictes concernant la part des énergies renouvelables dans la production énergétique des nouveaux bâtiments ou concernant l’utilisation de l’énergie dans des bâtiments individuels et dans des grands ensembles.

La modification de la loi est soumise au peuple le 10 février.Pour vous faire votre propre opinion, vous pouvez retrouver les arguments des partisans et des opposants en dossier ou en débat. /comm-amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus