Première Conférence tripartite avec Karin Keller-Sutter

Une séance a réuni la cheffe du département fédéral de justice et police (DFJP) et les Délégations ...
Première Conférence tripartite avec Karin Keller-Sutter

Une séance a réuni la cheffe du département fédéral de justice et police (DFJP) et les Délégations aux affaires jurassiennes des gouvernements bernois et jurassien mardi passé concernant la situation à Moutier

Karin Keller-Sutter est la nouvelle interlocutrice des cantons de Berne et du Jura pour la Confédération. (Photo: archives) Karin Keller-Sutter est la nouvelle interlocutrice des cantons de Berne et du Jura pour la Confédération. (Photo: archives)

La Conférence tripartite a fait un point de situation dans le dossier de l’appartenance cantonale de Moutier. Elle a, pour la première fois, été présidée par la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter. La séance s’est tenue mardi passé et a réuni la cheffe du département fédéral de justice et police (DFJP) et les Délégations aux affaires jurassiennes des gouvernements bernois et jurassien.

Il ressort du communiqué de la Confédération transmis ce lundi qu’une décision du Tribunal administratif bernois est attendue cet été concernant le recours suite à la décision de la préfète du Jura bernois d’annuler la votation du 18 juin 2017. Si cette instance devait également invalider le scrutin, des travaux préparatoires pour l’organisation d’une nouvelle votation seront entrepris afin de gagner du temps, cela sous réserve d’un éventuel jugement du Tribunal fédéral. Si c'est le premier scrutin qui devait être validé au terme des procédures judiciaires, la Confédération s'engage pour que le transfert de Moutier dans le canton du Jura s'opère rapidement.

  

Pas de gel des investissements

Concernant les investissements à Moutier, le gouvernement bernois a souligné que la commune serait traitée comme toutes les autres du canton, sans être pénalisée en raison de l’incertitude quant à son appartenance cantonale. Il continuera à prendre les mesures nécessaires pour l’entretien de son patrimoine administratif et aucun investissement majeur n’a été gelé. Si le besoin d’un investissement spécifique important se présentait, il serait toutefois discuté avec les autorités jurassiennes.

Par ailleurs, les exécutifs bernois et jurassien ont réitéré leur confiance dans le groupe de travail intercantonal qui est chargé d’évaluer les scénarios pour l’avenir de l’Hôpital de Moutier. Les deux parties chercheront un consensus en fonction de ses conclusions.

Enfin, Karin Keller-Sutter a indiqué que le Confédération ne participerait pas aux travaux du mouvement citoyen « Réconciliation », qui souhaite étudier un statut bi-cantonal pour Moutier. /comm-emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus