Dumping salarial chez Vigier dénoncé

Des travailleurs étrangers ont été payés deux fois moins que ce que leur convention prévoit ...
Dumping salarial chez Vigier dénoncé

Des travailleurs étrangers ont été payés deux fois moins que ce que leur convention prévoit. Vigier se défend

 Les employés concernés ont opéré le temps de la révision de l'usine début 2018. (Photo: archives) Les employés concernés ont opéré le temps de la révision de l'usine début 2018. (Photo: archives)

Douze francs par heure au lieu de 23,55. C’est ce que certains travailleurs étrangers employés par le cimentier Vigier ont touché pour une révision du site début 2018. L'information a été révélée dimanche par le Sonntagsblick. Cette situation a été dénoncée par Unia. Le syndicat note toutefois que de telles irrégularités s’observent pourtant dans un cas sur quatre.


Vigier se défend

Contactée par la RTS mercredi, l’entreprise se défend. Elle dit pleinement assumer la responsabilité sociale qui lui incombe. La firme ajoute toutefois ne pas être au courant des résultats des contrôles de travail. « On est très stricts sur l'application réelle des mesures qu'on demande », assure ainsi le directeur de Vigier Olivier Barbery. Il affirme par ailleurs que si des prestataires engagés sur le site de Péry-La Heutte ne se comportaient pas de manière conforme, ils seraient immédiatement exclus.

Unia rappelle que la responsabilité du cimentier n'est pas juridiquement engagée. « On peut quand même imaginer qu'une grande entreprise de ce type exige réparation du dommage », souligne Aldo Ferrari, vice-président du syndicat. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus