Pour que les enfants jouent en forêt à Moutier

L’association Ô Bois ouvre un groupe de jeux en forêt en dessous de la Montagne de Moutier ...
Pour que les enfants jouent en forêt à Moutier

L’association Ô Bois ouvre un groupe de jeux en forêt en dessous de la Montagne de Moutier pour permettre aux enfants un développement harmonieux

L'une des deux initiatrices du projet, Emilie Tallat, assise avec son fils sur le canapé forestier, vrai centre stratégique du groupe de jeux en forêt. (Photo: association Ô Bois) L'une des deux initiatrices du projet, Emilie Tallat, assise avec son fils sur le canapé forestier, vrai centre stratégique du groupe de jeux en forêt. (Photo: association Ô Bois)

Un groupe de jeux en forêt pour enfants voit le jour à Moutier. Il ne s’agit ni d’une crèche, ni d’une garderie. Le groupement mis sur pied par l’association Ô Bois doit permettre aux jeunes de se construire aux travers d’expériences réalisées au contact de la nature. Principale référence utilisée par les deux instigatrices du projet, le livre de Sarah Wauquiez intitulé Les enfants des bois. Il préconise notamment de « travailler consciemment et de manière ciblée avec différentes méthodes et possibilités d’expériences vécues avec la nature, adaptées à la situation et au public cible ». Elodie Jabas, psychomotricienne de formation, est l’une des organisatrices de ce groupe de jeux en forêt. Elle explique le but de la démarche :


Pas de danger

L’activité se tiendra au nord de la ville, sous la Montagne de Moutier, tous les mercredis après-midi de 14h à 17h. Elle est prévue durant toute l’année et même par mauvais temps, sauf conditions extrêmes. Mais qu’en est-il du risque lié à l’environnement en extérieur ? Emilie Tallat, animatrice socioculturelle de formation et également instigatrice du projet, explique que l’activité n’est pas dangereuse :

Autour du canapé forestier

Les deux organisatrices seront toujours présentes pour encadrer les enfants. Elles comptent plus de 15 ans de scoutisme à leur actif. Les deux amies suivent également une formation de base dispensée par la fondation Silviva et intitulée « animer un groupe de jeux en forêt ». Elodie Jabas explique à quoi ressemblera un après-midi classique :

Les jeux en forêt commenceront dès le 1er mai. Ils n’auront pas lieu en période de vacances scolaires. Un maximum de 12 places par groupe est prévu. Les inscriptions doivent se faire pour un minimum de six mois « afin de garantir une sécurité affective » du groupe. L’activité coûte 550 francs par semestre.

Une séance d’information aura lieu le 4 avril, au chalet des scouts, à Moutier, de 20h à 20h30. Des portes ouvertes sur place dans la forêt sont également prévues le 6 avril. Vous pouvez retrouver toutes les informations nécessaires sur ce lien. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus