Le dossier de l’hôpital rebondit au Conseil de ville

Débats animés lundi soir au Conseil de ville de Moutier. Avenir de l’hôpital et révision de ...
Le dossier de l’hôpital rebondit au Conseil de ville

Débats animés lundi soir au Conseil de ville de Moutier. Avenir de l’hôpital et révision de la péréquation financière ont fait réagir les élus

Les élus antiséparatistes ont brandi une banderole en réaction à la composition du bureau du Conseil de ville à majorité autonomiste. Ils ont été rappelés à l'ordre par le président du législatif. Les élus antiséparatistes ont brandi une banderole en réaction à la composition du bureau du Conseil de ville à majorité autonomiste. Ils ont été rappelés à l'ordre par le président du législatif.

L’avenir de l’hôpital de Moutier suscite des préoccupations au sein des autorités locales. Quelques élus ont réagi lundi soir lors de la séance du Conseil de ville, à la suite de la fuite dans les médias du rapport du groupe de travail concernant une éventuelle transformation de l’établissement en hôpital psychiatrique.

Lors des déclarations de groupe, le PSA s’est dit perplexe et inquiet par rapport aux emplois. Le parti socialiste autonome ne se dit pas défavorable à l’implantation d’un hôpital psychiatrique à Moutier, il s’oppose par contre à un remplacement du site actuel. Pour le parti, la psychiatrie ne doit pas être un sucre qui sera servi aux Prévôtois pour les consoler de la perte de l’hôpital. Le PSA souligne par ailleurs que ce rapport démontre bien que la solution d’un hôpital interjurassien est possible, et que l’avenir de l’établissement n’a aucun lien avec l’appartenance cantonale de la ville, mais qu’il s’agit d’une question de politique hospitalière.

Côté antiséparatiste, cette proposition provoque aussi des inquiétudes et la pilule a du mal à passer, notamment en ce qui concerne le risque de perte de places de travail. Pour l’Ensemble prévôtois, ce projet découle toutefois directement du résultat de la votation du 18 juin 2017 et s’annonce comme un démantèlement des soins aigus et un exode des spécialistes.


Fronde contre la révision de la péréquation financière

Les élus ont adopté à l’unanimité une résolution interpartis contre le projet de modification de l’ordonnance sur la péréquation financière. Les conseillers de ville ont critiqué une réforme inéquitable. Moutier perdrait 400'000 francs et d’autres communes du Jura bernois seraient aussi fortement touchées. Cette résolution sera transmise au Conseil-exécutif, à l’association Jura bernois.Bienne et au Conseil du Jura bernois.


Un coup de pouce pour le commerce

Le Conseil de ville a accepté à l’unanimité le postulat de la PSA Marina Zuber, qui demande des nouvelles enseignes commerciales. L’exécutif devra donc lancer la réflexion pour redynamiser le commerce local.


Une pile d’interventions sur le bureau du Conseil de ville

Les autorités de Moutier auront du pain sur la planche en ce début de législature. Pas moins de 18 interventions ont été déposées lundi soir. Parmi elles, une interpellation urgente de l’Ensemble prévôtois, à la suite de l’action menée dans la nuit de dimanche à lundi. L’accès à la maison d’Orianne Grimm de l’association Réconciliation a été obstrué. Le groupe demande au Conseil municipal ce qu’il pense de cette action, et s’il savait que l’un de ses membres l’avait approuvé sur Facebook. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus