Le nouveau visage de la Birse se précise

Le concept du plan directeur des eaux de la Birse a été soumis aux dix communes concernées ...
Le nouveau visage de la Birse se précise

Le concept du plan directeur des eaux de la Birse a été soumis aux dix communes concernées, ses principaux objectifs sont d’éviter les crues et de renaturer la rivière

La Birse, une belle qui va retrouver des couleurs. (Photo: Office des ponts et chaussées du canton de Berne) La Birse, une belle qui va retrouver des couleurs. (Photo: Office des ponts et chaussées du canton de Berne)

La Birse va se refaire une beauté. Le concept du plan directeur des eaux de la Birse a été soumis par l’Office des ponts et chaussées du canton de Berne aux dix communes concernées dans la région, soit Tavannes, Reconvilier, Loveresse, Valbirse, Champoz, Sorvilier, Court, Tramelan, Saicourt et Saules. À l’heure actuelle, environ la moitié du cours d’eau se trouve en mauvais état. À terme, seuls 10% du tronçon devraient rester dans cette condition.

Protéger et renaturer

Les deux objectifs principaux du plan consistent à protéger les villages contre les crues et à revitaliser la rivière. Certaines mesures ont déjà été prises comme à Valbirse. Entre Sorvilier et Court, la planification est également achevée, mais de nombreux autres secteurs sont également concernés. C’est ce qu’explique Pierre Mosimann, chargé de projet en aménagement des eaux à l’Office des ponts et chaussées du canton de Berne, responsable pour le Jura bernois :

Le schéma montre les tronçons de la Birse en bon, moyen ou mauvais état. (Photo: Office des ponts et chaussées du canton de Berne) Le schéma montre les tronçons de la Birse en bon, moyen ou mauvais état. (Photo: Office des ponts et chaussées du canton de Berne)

Tout au long du processus, des discussions sont menées par le canton avec différents partenaires. Les communes y ont un rôle primordial à jouer comme l’explique Pierre Mosimann :

Les poissons choyés

Le dialogue est également mené avec la Chambre d’agriculture du Jura bernois, Pro Natura Jura bernois ainsi que la Fédération des pêcheurs du Jura bernois. Selon le président de cette dernière entité, Gilles Monnier, le plan représente une réelle opportunité :

Tous gagnants

Gilles Monnier dit encore avoir bon espoir que la Birse retrouve un aspect plus accueillant, à la fois pour la population et pour le faune piscicole.

Le plan directeur des eaux de la Birse entrera en procédure de participation publique mi- 2020. Il devra en dernier lieu être avalisé par le Conseil-exécutif début 2021.

Quant à l’autre cours d’eau important du Jura bernois, la Suze, elle dispose déjà d’un plan directeur qui date des années nonante. Il devra toutefois être réactualisé. Le canton devrait s’y atteler dès 2020. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus