Rencontre photographique : les gares sont à l’honneur

Pour cette édition, des auteurs écrivent des textes et des photographes s’en inspirent pour ...
Rencontre photographique : les gares sont à l’honneur

Pour cette édition, des auteurs écrivent des textes et des photographes s’en inspirent pour prendre leur cliché

Au terme de l'exposition, les organisateurs prévoient également de sortir un livre compilant les photos et les récits. (Photo: archives) Au terme de l'exposition, les organisateurs prévoient également de sortir un livre compilant les photos et les récits. (Photo: archives)

Les gares se font tirer le portrait. Pour cette édition, la Rencontre photographique de Tramelan devient aussi littéraire. Avec la thématique : « Histoire de gare », des auteurs écrivent un court texte sur la thématique des trains et des gares. Un photographe le reçoit et s’en inspire pour faire sa photo. C’est le cas de Jeanne Nicolet, photographe et d’Antoine Rubin, auteur. Les deux artistes se sont rencontrés pour la première fois samedi :

Souvent un lieu de passage, peu connu et parfois lugubre pour certains, la gare est, le temps de l’exposition, mise en lumière par l’image et l’écriture. Mais une gare peut être considérée comme belle ? Nous avons posé la question à Pierre Von Ballmoos, président des photographes cheminot de Bienne et cheminot pendant 39 ans :

L’exposition « Histoire de gare » se tiendra jusqu’au 18 mai au CIP de Tramelan. /vma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus