Les habitants de Lajoux continuent à se retrouver

L'unique restaurant du village franc-montagnard, La Chevauchée, a été détruit par un incendie ...
Les habitants de Lajoux continuent à se retrouver

L'unique restaurant du village franc-montagnard, La Chevauchée, a été détruit par un incendie en février. Les gérants de la buvette du terrain de football ont décidé de l'ouvrir plus souvent pour offrir aux Djoulais un lieu de rencontre

Les habitants de Lajoux ont trouvé un nouveau lieu de rencontre, la buvette du terrain de football. (Image : archives) Les habitants de Lajoux ont trouvé un nouveau lieu de rencontre, la buvette du terrain de football. (Image : archives)

Même sans restaurant, les habitants de Lajoux savent se retrouver. Un incendie avait ravagé La Chevauchée, l’unique restaurant du village, fin février, et privé ainsi les habitants d’un important lieu de rencontres. Des responsables de la buvette du terrain de football ont donc décidé de l’ouvrir le matin et certaines fins d’après-midis. Le lieu est rapidement devenu le rendez-vous des retraités comme des travailleurs, qui viennent quotidiennement y boire leur café.

A presque deux mois de l’incendie, les habitants de Lajoux ont pris leurs marques dans la buvette du FC La Courtine. En seulement quelques jours, les tenanciers de celle-ci s’étaient déjà organisés pour accueillir les habituées, aussi bien que les ouvriers et travailleurs de passage. Et pour servir les clients, le club de football a pu compter sur l’engagement bénévole des villageois. Comme l’explique Michel Brahier, l’une des trois personnes à l’origine de ce projet, de nombreux habitants se sont proposés pour aider, une trentaine au total. L’occasion aussi pour un jeune couple d’habitants, Mélanie et Marc, de mieux connaître les personnalités du village.

Les témoignages de Michel, Mélanie et Marc

Mais ce sont surtout les clients qui se réjouissent de cette solution. Ils sont une trentaine à se retrouver chaque matin, et encore plus nombreux les soirs de fin de semaine. Dominique était un habitué du restaurant, il apprécie avoir un autre lieu où prendre une pause et échanger avec ses collègues :

Le témoignage de Dominique

Clients et tenanciers s’accordent pour dire qu’il est important de faire vivre un petit village comme Lajoux. La buvette devrait ainsi rester ouverte tant qu’il n’y aura pas de restaurant. Aucune date de réouverture n'est par ailleurs connue à l'heure actuelle. /nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus