La gazette qui ravit les grands-parents

L’application Famileo permet de lutter contre l'isolement des personnes âgées en transformant ...
La gazette qui ravit les grands-parents

L’application Famileo permet de lutter contre l'isolement des personnes âgées en transformant des messages numériques en journal papier. 39 maisons de retraite, en Suisse, mettent cette application à disposition, dont la résidence Tertianum La Fontaine à Court

Famileo souhaite faire le lien entre numérique et papier pour les personnes âgées. Famileo souhaite faire le lien entre numérique et papier pour les personnes âgées.

La génération numérique met la technologie au service de ses grands-parents. Pour prévenir l’isolement des personnes âgées, la résidence Tertianum La Fontaine à Court a opté pour Famileo, une sorte de Facebook, version papier. L’application française transforme, via son réseau social, les messages des familles en gazette papier. Elle permet ainsi d’entretenir le lien familial.

L’application est disponible en Suisse depuis 2017. Elle est désormais implémentée dans 39 établissements du pays. 


Un pont entre le numérique et le papier

Le principe est simple : toute la famille alimente un réseau social, fermé et sécurisé, de photos et de commentaires que l’application met en page. Famileo transmet ensuite les photos et messages aux maisons de retraite sous forme de journal numérique. L’établissement se charge de l’impression et de la distribution.

Depuis 2018, l’application est également destinée aux particuliers. Famileo se charge alors de l’impression, avant de l’envoyer par courrier. Aujourd’hui, 40'000 personnes âgées reçoivent leur gazette personnalisée à travers le monde.


« Les résidents sont comblés »

La résidence de la Promenade à Delémont propose ce service aux familles depuis une année. Carmen Vallat, animatrice, se réjouit de cette initiative originale : « Les résidents sont comblés, ils reçoivent des photos des petits enfants, du jardin ou des vacances. Le lundi matin, jour de distribution, est toujours très attendu ».

Actuellement, une trentaine de résidents sur 120 reçoivent leur journal familial. La prestation est gratuite pour les familles, c’est le service animation de la résidence qui couvre les frais d’abonnement. 


Le lien familial, pilier du bien-être personnel

Faire le pont entre deux technologies : le papier et le numérique, l’idée est bretonne. L’entreprise Famileo est basée à St-Malo. Le cofondateur, Armel de Lesquen, explique avoir voulu pallier à un besoin : « On a pris conscience qu’il y avait un vrai enjeu pour les directeurs de maisons de retraite : celui de redynamiser le lien social entre les familles et les résidents. Pour une personne âgée, vieillir en se sentant entourer de ses proches est d’une importance majeure ». L’entrepreneur rappelle que le lien familial est un pilier du bien-être personnel.


La saveur du papier

Dans l’entreprise bretonne, la moyenne d’âge tourne autour de 28 ans, mais pour ses employés nés avec un smartphone entre les doigts, l’impression papier reste inestimable. « Le papier a une valeur précieuse, bien plus élevée que les centaines d’images qu’on reçoit via Facebook », explique encore Armel de Lesquen. /lme


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus