Camps de ski : les députés demandent un plan d’action

Une motion déposée par Peter Gasser, et signée par des élus de tous bords, réclame davantage ...
Camps de ski : les députés demandent un plan d’action

Une motion déposée par Peter Gasser, et signée par des élus de tous bords, réclame davantage de soutien pour les camps de ski

Les coûts des camps de ski sont trop élevés pour les enfants de la région, c'est ce que dénonce une motion déposée au Grand Conseil (image d'illustration). Les coûts des camps de ski sont trop élevés pour les enfants de la région, c'est ce que dénonce une motion déposée au Grand Conseil (image d'illustration).

Les députés de la région reviennent à la charge pour un meilleur soutien aux camps scolaires, en particulier ceux de ski. Une motion urgente portée par le PSA Peter Gasser et soutenue par des élus de tous bords vient d’être déposée au Grand Conseil. Elle demande au Conseil-exécutif d’augmenter les moyens financiers du service des sports de l’Office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires. Objectif : permettre à ce service de remplir sa mission en termes de soutien à l’organisation de camps.


100'000 francs pour soutenir les camps

Les auteurs de la motion déplorent que le service des sports se soit vu amputé de moyens financiers à la suite du programme d’allégement 2018 décidé par le Grand Conseil. Il dispose ainsi de moins d’argent pour soutenir l’organisation de camps « Jeunesse et Sport ». Selon les députés, cette mesure est en totale contradiction avec la volonté exprimée par le Grand Conseil qui a adopté par la suite une stratégie du sport qui devrait faire la part belle au sport de masse.

Les élus ajoutent que les moyens à engager pour continuer à soutenir notamment l’organisation de camps se monteraient à 100'000 francs. Ils estiment que cette somme ne doit pas poser de problème au canton de Berne qui dispose d’un budget 2019 présentant 120 millions de francs d’excédent.


Les enfants du Jura bernois pénalisés

Ils ajoutent que la situation est encore plus aberrante dans le Jura bernois, puisque l’office en question collaborait avec ces voisins du Jura et de Neuchâtel pour proposer des camps au niveau BEJUNE à des conditions supportables pour les familles n’ayant pas les moyens de s’offrir des vacances de ski. Avec les nouvelles règles en vigueur depuis cette année, cette collaboration n’est plus possible. Conséquence, le prix de ces camps explose pour les jeunes du Jura bernois. Pour toutes ces raisons, les auteurs de la motion demandent au canton de Berne de revoir sa politique en la matière et de prévoir les montants nécessaires à la poursuite de camps « Jeunesse et sport ». /ast


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus