La grève pour le climat se met au vert

Le mouvement s'est déplacé de la ville à la campagne samedi après-midi. Environ 300 manifestants ...
La grève pour le climat se met au vert

Le mouvement s'est déplacé de la ville à la campagne samedi après-midi. Environ 300 manifestants se sont rendus dans la petite ville d'Anet (Ins en allemand) dans le Seeland, pour montrer que les enjeux climatiques concernent aussi les milieux ruraux

Environ 300 personnes ont défilé dans les rues d'Anet samedi après-midi. (Photo : climatestrike.ch) Environ 300 personnes ont défilé dans les rues d'Anet samedi après-midi. (Photo : climatestrike.ch)

La grève climatique s'est mise au vert. Une nouvelle manifestation, bilingue cette fois, était organisée samedi après-midi dans la région. Le mouvement a pris ses quartiers dans la campagne bernoise, à Anet (Ins en allemand). Et environ 300 personnes y ont pris part, selon les organisateurs. Robin Augsburger, un des représentants de la grève du climat pour le canton de Neuchâtel, a expliqué que le but était de montrer que les milieux ruraux sont tout aussi concernés par les enjeux climatiques : ils sont même parmi les plus touchés par les conséquences du réchauffement.

Les organisateurs ont par ailleurs encouragé la mobilité douce pour se rendre sur le lieu de la manifestation. En plus des bus et des trains, des caravanes de vélos sont parties de plusieurs villes de l’arc jurassien. /mwi-nbe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus