Le foyer de Prêles « entravé dans sa réaffectation rapide »

La commission de gestion du Grand Conseil critique la manière dont le canton gère la réaffectation ...
Le foyer de Prêles « entravé dans sa réaffectation rapide »

La commission de gestion du Grand Conseil critique la manière dont le canton gère la réaffectation de l'ancien foyer de Prêles. Elle s'inquiète aussi de retards dans d'autres dossiers

L'ancien foyer de Prêles. (Image : archives) L'ancien foyer de Prêles. (Image : archives)

La réaffectation du foyer d’éducation de Prêles est critiquée. La commission de gestion du Grand Conseil « n’est pas satisfaite que les Directions intéressées se soient concentrées sur une seule option ». Il avait été tout d’abord prévu un centre de détention en vue de l’exécution des renvois, puis un centre de retour. Ce choix « a entravé la réaffectation rapide des lieux après leur fermeture », indique la commission dans un communiqué publié mardi. Pour rappel, le Grand Conseil a refusé mi-mars la réaffectation du centre afin d'acceuillir des requérants déboutés. La commission « aurait apprécié que la Direction de la police et des affaires militaires et la Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie procèdent à un vaste état des lieux immédiatement après la décision de fermeture, au début de 2016, et qu’elles présentent toutes les options d’utilisation possibles sur la base de différents critères, comme la compatibilité des infrastructures en place, les coûts d’adaptation ou les risques. »


Harmonisation de la surveillance des foyers en retard

La commission de  gestion indique par ailleurs que l’harmonisation de la surveillance des foyers dans le canton de Berne a pris du retard. Elle avait été décidée en 2012 par les Directions concernées, qui avaient constaté de sérieux dysfonctionnements dans plusieurs cas sur le territoire cantonal entre 2010 et 2011. Des recommandations émanant de deux rapports d’expertise de 2011 demandaient d’envisager une harmonisation des structures. Cette dernière n'est toujours pas réalisée, selon une enquête menée par la commission de gestion. Elle recommande donc au Conseil-exécutif d’adapter les bases juridiques nécessaires.


Retard aussi pour les aires de stationnements pour gens du voyage suisse

Par ailleurs, des retards ont été constatés dans la réalisation de trois aires de stationnement pour les gens du voyage de nationalité suisse, soit à Cerlier, Herzogenbuchsee et Muri. La commission regrette le manque de transparence sur ce cas de la Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques. Elle indique que la Direction n’a pas mentionné ces retards dans son rapport qu’elle lui adresse chaque année. /comm-jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus