Les élèves bernois meilleurs en langues qu’en maths

Selon une évaluation menée dans tout le pays auprès d’élèves en 2016 et 2017, les Bernois se ...
Les élèves bernois meilleurs en langues qu’en maths

Selon une évaluation menée dans tout le pays auprès d’élèves en 2016 et 2017, les Bernois se situent dans la moyenne

Si les Bernois sont moins bons en mathématiques que le reste du pays, c'est parce qu'ils ont moins de leçons selon la Direction de l'instruction publique. (Image d'illustration) Si les Bernois sont moins bons en mathématiques que le reste du pays, c'est parce qu'ils ont moins de leçons selon la Direction de l'instruction publique. (Image d'illustration)

Les élèves bernois sont moins bons en mathématiques qu’en langues. C’est ce qui ressort d’une étude menée en 2016 auprès d'élèves de 11e année HarmoS et en 2017 auprès de ceux de 8e année. Cette enquête se base sur des échantillons représentatifs provenant de tous les cantons. Les résultats ont été publiés vendredi par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique.


Les maths coincent

Dans le canton de Berne, les résultats en mathématiques sont légèrement inférieurs. Une différence plus marquée dans la partie alémanique d’ailleurs, qui s’explique par le fait que le Lehrplan 21 n'est pas encore entré en vigueur selon la Direction bernoise de l’instruction publique. Conséquences : ils ont significativement moins de leçons dans cette branche que les élèves d’autres cantons.


Les langues dans la moyenne

Pour ce qui est des langues par contre, les compétences tant dans la langue maternelle que dans l’autre langue nationale sont dans la moyenne. Un point est tout de même à relever : selon cette étude, les écoliers bernois francophones obtiennent des scores plus élevés en allemand que leurs collègues alémaniques en français. /comm-amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus