Bienne : une brochure pour expliquer la naturalisation

Les autorités biennoises ont présenté mardi une brochure pliable pour mieux expliquer le long ...
Bienne : une brochure pour expliquer la naturalisation

Les autorités biennoises ont présenté mardi une brochure pliable pour mieux expliquer le long et complexe processus de naturalisation aux requérants

André Glauser, le responsable du département de la sécurité publique de Bienne, a le regard posé sur la nouvelle brochure qui explique le processus de naturalisation. André Glauser, le responsable du département de la sécurité publique de Bienne, a le regard posé sur la nouvelle brochure qui explique le processus de naturalisation.

Une brochure à Bienne pour mieux expliquer le processus de naturalisation. La Ville l’a présentée mardi matin, elle s’est inspirée d’un format similaire déjà existant à Genève. Pliable, le document résume toutes les étapes à passer et les papiers à fournir. But de l’opération : d’un côté gagner en clarté pour ceux qui veulent devenir suisses, et de l’autre, permettre de limiter la charge de travail administratif de la Ville. Les demandes sont en forte hausse ces dernières années. Il faut donc qu’elles arrivent sous la bonne forme comme l’explique André Glauser, responsable du département de la sécurité publique.

À Bienne, depuis le 1er janvier 2018 et jusqu’à la fin mai de cette année, 441 demandes de naturalisations ont été déposées. « Depuis 2014 le nombre de dossiers déposés a, à chaque fois, augmenté », indique André Glauser. Au final, une fois les documents complets, c’est au Conseil communal de prendre la décision d’accepter la demande ou de la refuser. En 2016, 80 personnes ont été naturalisées, pour 175 en 2017. « Une fois que le dossier arrive devant l’exécutif, il n’y a que très peu de cas refusés », explique encore André Glauser qui estime la proportion à 1% ou moins.

La brochure à moitié dépliée en haut, et totalement dépliée en bas. La brochure à moitié dépliée en haut, et totalement dépliée en bas.

Depuis le 1 janvier 2018, la procédure de naturalisation a été revue. Le temps de résidence en Suisse pour pouvoir déposer la demande est ainsi passé de 12 à 10 ans. Par contre, d’autres critères se sont durcis. Ceci concerne notamment les personnes aux poursuites, avec un casier judiciaire ou encore à l’aide sociale. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus