Stand’été : une histoire d’amour avec l’opéra

Le festival Stand’été a présenté sa programmation mardi et en particulier l’opéra qui ouvrira ...
Stand’été : une histoire d’amour avec l’opéra

Le festival Stand’été a présenté sa programmation mardi et en particulier l’opéra qui ouvrira les feux le 22 juin avec l’œuvre la Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni

Cavalleria Rusticana est une œuvre de Pietro Mascagni qui date de la fin du 19e siècle. (Photo: Laurent Riggenbach) Cavalleria Rusticana est une œuvre de Pietro Mascagni qui date de la fin du 19e siècle. (Photo: Laurent Riggenbach)

Après une pause due aux incertitudes du vote communaliste, Stand’été est de retour cette année. Les organisateurs du festival ont présenté mardi matin le programme de la manifestation qui se tiendra du 22 juin au 6 juillet à l’ancien Stand de Moutier. La formule qui a fait le succès de la manifestation qui se déroule tous les deux ans est conservée. C’est un opéra qui ouvrira les feux comme à chaque édition jusqu’ici, soit depuis 2005. Il s’agit de la Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni. L’œuvre qui date de la fin du 19e siècle est particulièrement accessible au public. Elle ne dure qu’une heure dix minutes et sera dirigée par Facundo Agudin. Le chef d’orchestre helvético-argentin promet une explosion d’émotion :

Les décors de l’opéra arrivent mardi depuis l’Italie. Il s’agit d’éléments qui retranscrivent fidèlement la période historique de l’œuvre comme l’explique Facundo Agudin :

User du charme du Stand

Autre poid lourd de la programmation de Stand’été, le pianiste d’envergure mondiale Christian Zacharias. Pour faire venir de telles pointures, le président du festival Alain Tissot sait user des charmes de l’ancien Stand et de la proximité pour convaincre :

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site de Stand’été. Ci-dessous, le programme en vidéo. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus