Jean-François Comment aurait eu 100 ans cette année

Les commémorations du centenaire de l’artiste jurassien commencent dès samedi avec le vernissage ...
Jean-François Comment aurait eu 100 ans cette année

Les commémorations du centenaire de l’artiste jurassien commencent dès samedi avec le vernissage d’une exposition rétrospective

La Halle des expositions à Delémont accueille une La Halle des expositions à Delémont accueille une "forêt" de tableaux, en référence à la relation particulière qu'entretenait Jean-François Comment avec les arbres.

La commémoration du centenaire de Jean-François Comment est lancée. Pour honorer l’œuvre et la vie de l’artiste peintre jurassien né en 1919, plusieurs événements auront lieu entre juin et août. Le programme détaillé a été dévoilé mercredi matin à Delémont. Le coup d’envoi sera donné dès samedi avec le vernissage d’une grande exposition rétrospective répartie sur trois lieux différents : Porrentruy, Moutier et Delémont.


Trois lieux pour réunir les œuvres de Jean-François Comment

Dès samedi, le Musée de l’Hôtel-Dieu à Porrentruy, le Musée jurassien des arts à Moutier et la Halle des expositions à Delémont accueillent l’exposition rétrospective dédiée au peintre jurassien. Chaque lieu témoigne d’une période artistique particulière. La plus importante est celle présentée à Delémont, qui rassemble des œuvres crées entre 1962 et 2002, année de la mort de Jean-François Comment.

Si l’exposition est installée dans trois lieux différents, c’est d’une part pour rendre hommage à la vie du peintre. Le natif de Porrentruy est toujours resté très attaché à sa région. Il a également beaucoup travaillé et échangé à Delémont ainsi qu’à Moutier, notamment avec l’artiste Max Robert. Ce sont également des raisons pratiques qui ont fait que cette exposition rétrospective se divise en trois. « L’œuvre de Jean-François Comment est conséquente. Il était impossible de tout réunir en un seul lieu » a expliqué Bernard Comment, l'un de ses deux fils et comissaire de l'exposition.

Pour compléter le tableau, deux expositions thématiques présenteront dès samedi des projets plus intimes de l’artiste. L’une à la bibliothèque cantonale jurassienne de Porrentruy et l’autre à la FARB à Delémont.


Le « bleu Comment » créé spécialement pour l’occasion

Une imposante monographie sort de presse à l’occasion de ce centenaire. En un peu plus de 400 pages, elle propose de traverser les différentes périodes artistiques de l’artiste à travers ses œuvres les plus importantes, 427 pour être exact, ainsi que 41 vitraux. 

Afin de retransmettre de manière fidèle certaines couleurs dans le livre, il a fallu créer une encre qui n’existait pas. « Il était impossible de rendre les bleus de manière exacte avec les encres que nous avions à disposition, explique Bernard Comment. C’est pour cela que nous avons dû créer quelques litres d’une encre inédite, que nous avons baptisée le « bleu Comment ». »


Une place au milieu des arbres

La ville de Porrentruy honorera à sa manière la vie et l’œuvre de l’artiste bruntrutain. Au mois d’août, l’Esplanade des tilleuls deviendra la Place Jean-François Comment. Un lieu qui n’a pas été choisi au hasard. « Il se trouve à mi-chemin entre le lieu de naissance de Jean-François Comment et le lieu où il a effectué sa scolarité, explique Bernard Comment. Mais ce lieu, bordé de tilleuls, est également symbolique parce que mon père avait un rapport très particulier avec les arbres. » /tna


Détails et horaires des expositions ici.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus