Des défis pour le 23e Open Air de Malleray

Le cinéma en plein air revient du 10 au 13 juillet à Malleray avec un programme diversifié ...
Des défis pour le 23e Open Air de Malleray

Le cinéma en plein air revient du 10 au 13 juillet à Malleray avec un programme diversifié mais parfois compliqué à mettre sur pied

Environ 1'800 personnes prennent part chaque année à l'Open Air de Malleray. (Photo: archives) Environ 1'800 personnes prennent part chaque année à l'Open Air de Malleray. (Photo: archives)

Les organisateurs de l’Open Air de Malleray misent sur la diversité. La 23e édition du cinéma en plein air se tiendra du 10 au 13 juillet. Environ 1'800 personnes sont attendues sur le terrain de football du village, même si la responsable de la manifestation, Pascale Mutti, ne s’en cache pas : « on rêverait d’atteindre les 2’000 ».

Comme chaque année, quatre films sont au programme. Cette année, ce sera « Ibiza », « Spider-man : far from home », « Bohemian Rhapsody » et « Le Petit Prince ». Pour proposer une telle affiche, les organisateurs ont eu du travail. Sébastien Sassi, responsable de la programmation, le confirme : il s’agit de satisfaire le plus grand nombre et de répondre aux exigences des distributeurs. Les cinémas open air se heurtent parfois aux conditions des grands groupes. C’est le cas cette année à Malleray : « à l’origine, on n’avait une autre idée pour la soirée du samedi, consacrée aux enfants. Mais le distributeur ne voulait pas que le film soit projeté en plein air ». Leur choix s’est donc porté sur une production de 2015, « Le Petit Prince ».


Les prix augmentent… pour un soir

Autre changement pour le samedi : le prix des places pour les enfants. Auparavant, il fallait débourser 8 francs pour assister à la projection. Ce tarif a été augmenté à 10 francs pour cette année. Pascale Mutti explique cette décision pour deux raisons : premièrement, car il s’agit du même prix que paient les enfants pour des projections au cinéma de Bévilard, mais aussi pour éviter que le résultat financier ne soit trop négatif. Elle confie à ce titre qu’une telle manifestation ne pourrait être financée uniquement par les ventes de billets.


Le programme détaillé de l'événement est à retrouver sur ce lien. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus